Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Page d'accueil
Page d'accueil > Guide officiel des autobus > Permis de catégories C et F pour autobus > Calendriers 3 et 4 applicables aux autocars
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
III. Inspection, permis de catégories C et F
 
Calendriers 3 et 4 applicables aux autocars
 

Deux choix s’offrent aux utilisateurs d’autocars.

Ils peuvent inspecter leur véhicule conformément au calendrier 2 mentionné précédemment (selon lequel le conducteur doit s’assurer qu’il n’y a pas de défauts sous le véhicule) ou ils peuvent utiliser un processus d’inspection en deux étapes.

Selon le processus en deux étapes, le conducteur inspecte l’autocar en suivant le calendrier 3. Cette inspection est semblable à celle prévue par le calendrier 2, mais le conducteur n’est pas tenu d’examiner le dessous du véhicule. L’inspection prévue par le calendrier 3 est aussi valide pour 24 heures. Tel qu’exigé par le calendrier 2, le conducteur doit continuer à vérifier l’état du véhicule pendant la journée ou le déplacement.

L’inspection effectuée selon le calendrier 3 n’est valide que si l’autocar a aussi été inspecté selon le calendrier 4. L’inspection selon le calendrier 4 doit être faite par un technicien spécialisé dans les autocars. Elle est valide pendant 30 jours ou 12 000 km, selon la première éventualité, et consiste en un examen détaillé du dessous du véhicule et doit rester dans le véhicule.

Inspection de l’extérieur

  • Phares (feux de croisement et feux de route), clignotants, feux de stationnement et feux de gabarit
  • Pare-brise et essuie-glaces
  • Compartiment moteur : niveau des liquides, câblage électrique, courroies, boyaux et fuites de fluide hydraulique de freins (le cas échéant)
  • Pneus
  • Roues, moyeux et attaches
  • Système d’échappement (vérifiez qu’il n’y a pas de fuite)
  • Feux d’arrêt, feux arrière et feux de détresse
  • Issues de secours
  • Porte d’entrée
  • État de la carrosserie et châssis
  • Système d’alimentation (réservoir, bou­chon; vérifiez qu’il n’y a pas de fuite)
  • Dispositifs d’accouplement, le cas échéant
  • Arrimage des charges
  • Matières dangereuses, le cas échéant
  • Suspension
  • Frein à air (fuites d’air audibles et course de la tige-poussoir)
  • Vignettes d’inspection

Inspection de l’intérieur

  • Volant (vérifiez qu’il n’y a pas de jeu excessif)
  • Pédale de freins (résistance au freinage ou perte d’efficacité des freins)
  • Fonctionnement du servofrein
  • Témoin lumineux de défectuosité du système de freinage
  • Fonctionnement du frein de stationnement
  • Jauge à vide ou jauge de pression du système de freinage
  • Avertisseur de chute de pression ou de dépression
  • Commutateur et lampe témoin des clignotants et des feux de détresse
  • Éclairage intérieur
  • Lave-glace et essuie-glaces
  • Pare-brise et glaces
  • Réglage et état des rétroviseurs
  • Systèmes de dégivrage et de chauffage
  • Avertisseur sonore
  • Solidité de la ceinture de sécurité et sécurité du siège du conducteur
  • Matériel de secours
  • Issues de secours
  • Commandes du conducteur (accélérateur, embrayage et jauges)
  • Habitacle (rembourrage des poteaux, marches ou plancher endommagés, compartiment à bagages ou porte-bagages supérieur mal fixé ou endommagé)
  • Systèmes de retenue des passagers ou des appareils d’aide à la mobilité, le cas échéant

Remarque : Pour les véhicules (autre que des autocars) à usage scolaire, l’inspection quotidienne est décrite ici.