Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
Techniques de conduite
 
Utilisation des freins
 

Actionnez les freins en exerçant une pression constante sur la pédale pour amorcer l’arrêt et relâchez la pression tandis que le véhicule ralentit. Juste avant que le véhicule ne s’arrête complètement, relâchez les freins pour éviter les secousses puis freinez de nouveau pour maintenir le véhicule à l’arrêt.

Il ne faut pas pomper (actionner et relâcher alternativement) les freins hydrauliques ou les freins à air sauf sur les chaussées glissantes où ce type de freinage (appelé freinage au seuil) peut vous aider à maîtriser le véhicule, réduire le risque de dérapage et raccourcir le temps d’arrêt. Cela peut cependant réduire fortement la pression d’air dans le cas d’un véhicule muni de freins à air. Le pompage n’a pas d’utilité sur une route sèche et, dans une longue descente, peut réduire la pression d’air à un niveau inférieur à la pression minimale nécessaire pour arrêter le véhicule. Évitez le freinage excessif dans les longues descentes, car les freins surchauffés sont dangereusement inefficaces. Rétrogradez pour utiliser le taux de compression comme principal moyen de contrôler la vitesse. Il faut utiliser la même vitesse dans la descente que celle que l’on utiliserait dans la montée. Rétrogradez avant d’entamer la descente.

Si l’avertisseur de basse pression d’air se met en marche, arrêtez immédiatement le véhicule dès que vous pouvez le faire sans danger et faites faire des réparations avant de continuer.

Si vos freins tombent en panne sur une route plate, rétrogradez (boîte de vitesses manuelle ou automatique) et utilisez le taux de compression pour réduire la vitesse du véhicule. En cas d’urgence, il peut être nécessaire d’utiliser le frein de secours. Ne conduisez pas le véhicule tant qu’il n’a pas été réparé.

Faites attention lorsque vous freinez sur une route mouillée ou glissante ou dans un virage. Un freinage tardif ou excessif dans ces circonstances peut faire déraper le véhicule. Pour mettre fin à un dérapage, relâchez les freins et regardez et tournez le volant dans la direction où vous voulez aller.

Les ralentisseurs sont devenus une option populaire pour les autocars, car ils accroissent le freinage, réduisent l’usure et la perte d’efficacité des freins de service et sont utiles lorsque le véhicule descend une longue côte.

Il y a trois types de ralentisseurs : les freins sur échappement, les freins moteurs et les ralentisseurs sur arbre de transmission. En général, le conducteur active le ralentisseur à l’aide d’un interrupteur marche-arrêt ou d’un commutateur variable. Certains autobus sont munis d’un ralentisseur qui s’active automatiquement lorsque le conducteur serre les freins de service. En général, les freins sur échappement et les freins moteurs rendent le moteur plus bruyant. Par conséquent, un grand nombre de localités interdisent leur utilisation.

Il faut toujours se conformer aux panneaux interdisant l’utilisation de freins moteurs ou de freins sur échappement. Les ralentisseurs sur arbre de transmission n’accroissent pas le niveau sonore du moteur. Toutefois, s’ils sont utilisés pendant de longues périodes, le moteur peut surchauffer au point où il pourrait s’arrêter automatiquement afin d’éviter tout dommage à la boîte de vitesses de l’autobus.

Avertissement : Le ralentisseur freine uniquement l’essieu moteur. Par conséquent, si vous l’activez pendant que vous roulez sur une chaussée glissante, vous pourriez perdre la maîtrise du véhicule et causer une collision. N’utilisez pas le ralentisseur si la chaussée est humide, glissante ou glacée. S’il fait mauvais, désactivez le ralentisseur à l’aide de l’interrupteur marche-arrêt. Si les roues de l’autobus se bloquent ou se mettent à patiner parce que vous n’avez pas désactivé le ralentisseur, désactivez-le sur-le-champ afin que les roues se remettent à tourner librement et que vous repreniez la maîtrise du véhicule.

Nota : Si vous prévoyez utiliser un véhicule muni de freins à air, vous trouverez plus de renseignements dans le Guide officiel de l’utilisation des freins à air publié par le MTO.