Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
III. Conduite efficace
 
Bonnes habitudes de conduite
 

En allumant le moteur de votre autobus correctement, vous réduirez votre consommation de carburant. Le réchauffement du moteur lubrifie les pièces et les joints, ce qui atténue l’usure et les fuites. Les conseils suivants vous permettront de contribuer à protéger l’environnement contre les effets nocifs de la conduite :

    • Lorsque vous allumez le moteur, n’appuyez pas sur l’accélérateur et assurez-vous que le rapport de vitesse que vous avez choisi ne vous oblige pas à appuyer sur l’accélérateur.
    • La quantité de carburant nécessaire pour allumer le moteur a été programmée par le fabricant. N’appuyez pas sur l’accélérateur inutilement afin de ne pas gaspiller de carburant et de ne pas endommager les parois des cylindres.
    • Si vous avez du mal à allumer le moteur, n’utilisez pas trop d’éther, car il pourrait endommager le moteur.
    • Laissez le moteur tourner pendant trois à cinq minutes pour le réchauffer. Si la température est inférieure à 0 degré Celsius, laissez-le tourner pendant sept à dix minutes. N’appuyez pas sur l’accélérateur. Laissez le moteur se réchauffer graduellement.
    • Avancez doucement pour réchauffer le véhicule. N’enfoncez pas l’accélérateur pour éviter que le moteur tourne trop vite.
    • Assurez-vous que la pression d’air et d’huile est normale quand vous allumez le moteur.
    • N’appuyez pas sur l’accélérateur en descendant une pente. Laissez la gravité faire son travail.
    • Utilisez le régulateur de vitesse lorsque cela est approprié.
    • Changez de vitesses en douceur. Vous réduirez ainsi vos coûts de fonctionnement d’environ 30 %.
    • Utilisez toujours l’embrayage pour ne pas endommager la denture de la transmission.
    • Changez de vitesses de façon graduelle lorsque le régime du moteur est d’environ 1 600 tr/min. En changeant de vitesses avant d’avoir atteint le régime maximal régulé, vous réduirez l’usure des pièces, le bruit et la consommation de carburant.
    • Choisissez le rapport d’embrayage le plus élevé permettant de maintenir le faible régime du moteur.
    • Utilisez le ralentisseur correctement et éteignez-le quand vous n’en avez pas besoin. Tirez avantage de la dénivellation naturelle.
    • Si vous prévoyez être immobile pendant un certain temps, coupez le moteur. Vous consommerez moins de carburant, prolongerez la durée de vie du moteur et réduirez les émissions atmosphériques. De plus, vous n’aurez pas à faire entretenir votre véhicule aussi souvent.