Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
I. Visibilité
Être vu(e)

Vous ne pouvez supposer que les autres conducteurs vous ont vu(e). Les conducteurs ayant heurté une motocyclette déclarent souvent qu’ils ne l’ont vue que lorsqu’il était trop tard.

Il est plus difficile de voir une motocyclette ou un cyclomoteur que les autres véhicules, car sous bien des angles, sa silhouette est plus petite que celle des autres véhicules. Même si les autres conducteurs vous voient, ils peuvent mal évaluer votre vitesse ou la distance qui vous sépare des autres véhicules. Si un conducteur ne vous voit pas, il pourrait surgir ou tourner devant vous, ou vous couper la voie. Demandez-vous toujours si les autres conducteurs vous voient.

N’oubliez pas que, même si un conducteur vous voit, il pourrait vous heurter s’il a mal évalué votre vitesse, s’il conduit de façon agressive ou imprudente ou si ses facultés sont affaiblies. Faites preuve de vigilance et efforcez-vous de prévoir ce que les autres conducteurs risquent de faire.

Le ou les phares et le ou les feux arrière de votre motocyclette ou de votre cyclomoteur contribuent à vous rendre plus visible. Voici d’autres conseils pour vous rendre encore plus visible :

  • Portez des vêtements et un casque aux couleurs voyantes.
    Ils vous rendront plus visible le jour, surtout lorsque les autres conducteurs ne peuvent voir le phare de votre véhicule. Le jaune, l’orange, le rouge et d’autres couleurs vives sont très visibles; le noir et les couleurs foncées ne le sont pas. Portez une veste aux couleurs réfléchissantes, surtout si vous conduisez la nuit. Vous pouvez également mettre du ruban réfléchissant sur votre casque, vos vêtements et votre véhicule. Quand il pleut, portez des vêtements imperméables aux couleurs réfléchissantes.
  • La nuit, si plusieurs véhicules sont derrière vous, ralentissez.
    Les conducteurs venant en sens inverse peuvent avoir de la difficulté à repérer le phare de votre véhicule parmi les phares des véhicules derrière vous. Ce problème s’aggrave lorsque la chaussée est mouillée, car les phares se reflètent sur la route.
  • Votre position dans la voie est très importante. Vous pouvez parfois vous rendre plus visible en vous déplaçant d’un côté à l’autre de la voie ou en changeant de voie au besoin.

Ne roulez pas dans l’angle mort des autres conducteurs et ne laissez pas un autre véhicule se placer dans votre angle mort. Augmentez la distance vous séparant du véhicule devant vous ou dépassez ce véhicule. Si vous décidez de dépasser le véhicule, quittez son angle mort dès que possible. Approchez-vous prudemment, puis accélérez quand vous êtes dans son angle mort. En règle générale, si vous pouvez voir un conducteur dans son rétroviseur, ce dernier peut aussi vous voir.

Diagramme de l'angle mort des motocyclistes sur la route

Illustration du port de vêtements de couleur vive lorsqu'on fait de la motocyclette le soir.