Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Page d'accueil
Page d'accueil > Guide officiel des motocyclettes > Communiquer avec les autres conducteurs
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
II. Communiquer avec les autres conducteurs
 

En plus de voir et d’être vu(e), il est important de communiquer avec les autres conducteurs pour vous assurer qu’ils vous ont vu(e) et qu’ils savent ce que vous faites. Communiquez visuellement avec les autres conducteurs. Regardez souvent derrière vous afin de vérifier si un conducteur vous suit de trop près.

Soyez prêt(e) à utiliser votre avertisseur, si nécessaire, avant de dépasser un véhicule ou quand vous approchez d’une entrée ou d’une intersection où se trouve un véhicule qui risque de vous couper le chemin. Vous pouvez utiliser votre avertisseur avant de dépasser un véhicule qui pourrait s’engager dans votre voie. Prenez garde aux situations suivantes : un véhicule s’approche d’un autre véhicule qui roule à vos côtés; quelqu’un est assis dans un véhicule stationné; il y a un piéton ou un cycliste dans la rue.

Illustration indiquant les signaux manuels pour les virages.

Utilisez vos clignotants pour communiquer avec les autres conducteurs. Le conducteur qui vous suit verra plus facilement vos clignotants que votre feu arrière. Mettez vos clignotants en marche même si vos intentions sont évidentes. Par exemple, si vous utilisez vos clignotants sur une bretelle d’autoroute, les autres véhicules qui circulent sur l’autoroute risquent davantage de vous voir et de vous laisser de l’espace pour vous engager dans la circulation. Utilisez vos clignotants toutes les fois que vous changez de voie, même s’il n’y a aucun véhicule dans les environs.

Illustration indiquant les signaux manuels pour les virages.

N’oubliez pas que vos clignotants sont les plus utiles lorsque vous n’avez pas vu l’autre véhicule. N’oubliez pas d’éteindre votre clignotant lorsque vous avez terminé votre virage ou votre changement de voie. Il peut être tout aussi dangereux de ne pas éteindre son clignotant que d’oublier de s’en servir. Un conducteur pourrait se méprendre sur vos intentions et vous couper le chemin. Vérifiez toujours votre tableau de bord pour voir si vous avez oublié votre clignotant. Si votre véhicule a un certain âge et n’est pas muni de clignotants, faites les signaux manuels usuels illustrés dans la présente page. Cela s’applique également si vos clignotants ou vos feux de freinage ne fonctionnent pas. Dans un tel cas, vous devriez cesser d’utiliser votre véhicule jusqu’à ce que vous fassiez effectuer les réparations nécessaires. Les signaux manuels sont moins efficaces dans des conditions de faible luminosité et peuvent alors ne pas être vus par les autres conducteurs de véhicules. Faites preuve de prudence accrue si vos clignotants et vos feux de freinage ne fonctionnent pas.

Lorsque vous regardez les signaux effectués par les autres, rappelez-vous que les cyclistes peuvent signaler un virage à droite en en levant le bras droit à l’horizontale.

Illustration indiquant les signaux manuels pour les virages.

Appuyez légèrement sur la pédale de frein pour allumer à quelques reprises votre feu d’arrêt avant de ralentir. Vous annoncerez ainsi aux conducteurs derrière vous que vous êtes sur le point de ralentir. Cela est particulièrement important lorsqu’un véhicule vous suit de trop près; lorsque vous effectuez un virage serré après avoir quitté une voie rapide et lorsque vous ralentissez ou faites un virage à un endroit où les conducteurs ne s’attendent pas à ce que vous fassiez cette manœuvre. De plus, le jour comme la nuit, gardez la pédale de frein enfoncée lorsque vous faites un arrêt, que ce soit devant un panneau d’arrêt ou un feu de circulation.

Illustration indiquant les signaux manuels pour les virages.

Illustration indiquant les signaux manuels pour les virages.