Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
I. Virages à gauche et à droite
Approche

Cette manœuvre de conduite commence lorsque l’examinateur vous dit de tourner à gauche ou à droite et se termine au moment précédant votre entrée dans l’intersection. Procédez comme suit :

Vérification de la circulation
Avant de ralentir, regardez autour de vous. Vérifiez la circulation derrière vous dans les rétroviseurs et regardez dans votre angle mort. Si vous devez changer de voie, n’oubliez pas de vérifier votre angle mort.

Voie
Déplacez-vous dans la voie la plus à gauche ou la plus à droite dès qu’elle est libre. Si possible, changez de voie avant de commencer à ralentir pour effectuer le virage. En général, lorsque vous circulez sur une route à une voie et que vous voulez tourner à gauche, placez-vous un peu à gauche du centre de la voie. Lorsque vous circulez sur une route à deux voies et que vous voulez tourner à gauche, placez-vous un peu à droite du centre de la voie. Un virage à droite s’effectue généralement en roulant un peu à gauche du centre de la voie la plus à droite.

Clignotant
Signalez votre intention de tourner avant de ralentir à moins que des véhicules n’attendent d’entrer sur la route en provenance de routes transversales ou d’entrées situées entre l’endroit où vous êtes et l’intersection. Attendez d’avoir passé ces entrées pour que les conducteurs ne pensent pas que vous voulez tourner avant l’intersection.

Vitesse
Ralentissez progressivement à mesure que vous approchez du virage. Si votre motocyclette est munie d’un embrayage et d’une boîte de vitesses, rétrogradez en ralentissant, mais ne réduisez pas votre vitesse uniquement de cette manière. Servez-vous à la fois des freins avant et arrière. De cette façon, vous ferez savoir aux conducteurs derrière vous que vous ralentissez. Ne roulez pas plus lentement que la vitesse à laquelle votre véhicule est stable (environ 15 km/h). À une telle vitesse, le véhicule peut osciller pour rester debout. Même si vous êtes suffisamment habile pour maintenir l’équilibre de la motocyclette sans osciller, vous aurez très peu de contrôle à cette vitesse.

Espace
En ralentissant, laissez une distance minimale correspondant à deux ou trois secondes derrière le véhicule qui vous précède.

Diagramme montrant un virage sécuritaire à droite à une intersection.