Réparation des ponts

L'Ontario est un chef de file dans la sécurité des ponts. Cette page donne un aperçu de ce que les ingénieurs examinent lorsqu'ils inspectent les ponts et de la façon dont les ponts sont réparés ou remplacés.

Assurer la sécurité des ponts

Le ministère des Transports possède environ 2 800 ponts. En vertu de la loi, le Ministère mène des inspections détaillées de tous ses ponts tous les deux ans. Le Ministère mène également des inspections d'entretien général de tous les ponts deux fois par an au moins.

Un ingénieur professionnel dûment formé supervise toutes les inspections. Les inspecteurs en ponts sont des ingénieurs et des techniciens dûment formés comptant plusieurs années d'expérience en ponts. Les inspecteurs doivent avoir suivi le cours d'inspection des ponts offert par le ministère des Transports.

Les ingénieurs professionnels et chevronnés et les inspecteurs doivent également respecter les lignes directrices contenues dans le Manuel d'inspection des structures de l'Ontario ( OSIM ) (en anglais seulement). Ce manuel fournit aux inspecteurs les procédures d'inspection spécifiques à appliquer durant toutes les inspections de ponts.

Composantes des ponts

Les inspecteurs évaluent soigneusement chaque partie du pont et déterminent les travaux d'entretien à réaliser. Ils examinent rigoureusement chaque composante du pont afin de s'assurer que le pont demeure sécuritaire pour les déplacements.

Les composantes du pont qui font l'objet d'une évaluation sont les suivantes :

La rambarde, le trottoir, l'asphalte de la dalle, le joint de dilation et l'asphalte de l'approche marqués sur un pont La rambarde, le garde-fou, les poutres, le mur en aile, la culée et le pile marqués sur un pont Les poutres, la soffite, la colonne de pile, les appareils d'appui et la chevêtre marqués sous un pont

Inspections des ponts

Inspections visuelles détaillées

Des inspections visuelles détaillées sont menées tous les deux ans. Au cours de ces inspections, les inspecteurs

  • vérifient l'état général du pont;
  • évaluent chaque composante du pont et cherchent à déceler tout problème touchant les matériaux en béton ou en acier du pont;
  • déterminent quelles réparations il est nécessaire d'effectuer à chaque composante du pont et si des tests additionnels sont requis;
  • signalent tout enjeu de sécurité aux ingénieurs surveillants et aux équipes d'entretien. Dans ces cas, l'inspecteur appelle immédiatement une équipe de réparation pour régler le problème.

Inspections d'entretien général

Chaque année, au printemps et à l'automne, les inspecteurs vérifient l'état général de chaque pont. Si on décèle un enjeu de sécurité, on appelle immédiatement une équipe de réparation pour régler le problème.

Inspections de patrouille routière

Des équipes d'entretien vérifient régulièrement si la chaussée du pont est sécuritaire. En cas d'enjeu de sécurité potentiel, la patrouille demandera une inspection plus détaillée.

Inspections d'urgence

Un ingénieur professionnel dûment formé vérifiera un pont à la suite d'un événement majeur qui aurait pu toucher sa sécurité, comme une collision, une inondation ou un tremblement de terre.

Méthodes d'essai des ponts

Parmi les essais effectués couramment sur les ponts, citons ceux-ci :

  • Essais externes, utilisant les techniques d'auscultation dynamique et l'épreuve magnétoscopique Ce type d'essais aide l'inspecteur à déterminer s'il y a une fissure non détectable à l'œil nu.
  • Inspection de fatigue de l'acier, utilisant les techniques d'auscultation dynamique afin de vérifier la présence de fissures à des endroits où les pièces en acier sont raccordées. Méthode utilisée sur les vieux ponts en acier.
  • Essais internes sur de petits échantillons de béton ou d'acier que l'on retire du pont. On teste les échantillons en laboratoire pour en vérifier la solidité.
  • Essais de la capacité de charge du pont, au moyen d'un camion spécial chargé de blocs de béton. Le camion circule sur le pont tandis que des instruments fixés à la structure du pont mesurent et enregistrent ses mouvements. Ces mesures indiquent quel poids le pont peut accepter en toute sécurité à un moment donné.

Planification des réparations

Au moment de l'inspection détaillée du pont tous les 2 ans, l'inspecteur dûment formé examine et évalue chaque composante du pont. Ces évaluations permettent de déterminer la valeur actuelle du pont selon l'Indice de l'état des ponts (BCI).

Le Ministère utilise l'Indice de l'état des ponts pour en planifier l'entretien et les réparations. L'indice ne sert pas à indiquer la sécurité d'un pont.

L'Indice de l'état des ponts

L'indice de l'état des ponts
Évaluation Calendrier d'entretien
Bon : Plage BCI de 70 à 100 Les travaux d'entretien ne sont habituellement pas requis dans les cinq prochaines années.
Passable : Plage BCI de 60 à 70 Les travaux d'entretien sont habituellement prévus dans les cinq prochaines années. C'est le moment idéal pour planifier d'importantes réparations du pont pour tirer le maximum des dépenses consacrées au pont.
Mauvais : Plage BCI de moins de 60 Les travaux d'entretien sont habituellement prévus dans un délai d'un an.

Au cours de certaines inspections de ponts, les inspecteurs peuvent constater un effritement du béton ou une légère présence de rouille sur certaines composantes du pont. Ces réalités font partie du processus naturel de vieillissement des ponts. Cela ne compromet en rien la sécurité des ponts étant donné que toutes les composantes en béton du pont sont munies d'acier d'armature imbriqué dans le béton. Bien qu'il ne semble peut-être pas neuf, le pont est sécuritaire.

Remplacement rapide de pont

Cette technologie novatrice permet de remplacer un pont en quelques heures plutôt qu'en plusieurs mois. Des équipes spécialisées enlèvent simplement l'ancienne structure et la remplacent par une nouvelle structure construite à proximité. Le Ministère utilise cette méthode partout où c'est possible. Parmi les ponts qui ont été remplacés en utilisant la technologie de remplacement rapide, citons ceux-ci :

  • Toronto - Pont de la bretelle de sortie de l'autoroute 401 au centre commercial Yorkdale (2012)
  • Ottawa - Island Park (2007), avenue Clyde (2008), avenue Carling en direction est (2011), avenue Kirkwood et avenue Carling en direction ouest (2013)
  • Hamilton - Pont Aberdeen (2010)

Avantages

  • Réduction des coûts
  • Amélioration de la sécurité du site
  • Réduction de l'impact sur l'environnement
  • Réduction de la durée de mise hors service du pont et des effets sur la circulation

Foire Aux Questions

Q1 : Quelle est la formation des inspecteurs des ponts?

Un inspecteur des ponts doit être un ingénieur professionnel ou un technicien ayant acquis une expérience d'inspection des ponts en travaillant sous la direction d'un ingénieur professionnel. De plus, les inspecteurs des ponts qui travaillent pour le ministère des Transports doivent achever avec succès le cours d'inspection des ponts du ministère des Transports.

Pendant ce cours, les inspecteurs reçoivent une mise à jour à l'égard des composantes à inspecter, sur la façon d'inspecter chaque composante, de déceler une défaillance, de documenter les renseignements de l'inspection et de faire des recommandations pour les réparations du pont. Afin de s'assurer que ces inspecteurs connaissent les données les plus récentes au sujet de la sécurité des ponts, ils doivent suivre ce cours tous les deux ans.

Retour en haut de page