Voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO)

Les voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO) facilitent les déplacements sur les routes les plus occupées de l'Ontario. Seuls certains types de véhicules transportant au moins deux personnes peuvent y circuler. Assurez-vous de connaître les règles à respecter pour accéder aux voies réservées aux VMO et en sortir.

Emplacements

Début de la voie réservée aux VMO

Les voies réservées aux VMO sont situées sur les autoroutes 403, 404, 417 et QEW. Elles sont indiquées comme suit :

  • marques sur la voie la plus à gauche;
  • losanges peints sur la chaussée et zone tampon hachurée séparant la voie réservée aux VMO des autres voies.

Consultez la carte interactive pour connaître l'emplacement des voies réservées aux VMO.

Utilisation des voies réservées aux VMO

Vous pouvez circuler sur une voie réservée aux VMO s'il y a au moins deux personnes (y compris le conducteur) à bord de l'un ou l'autre des véhicules suivants :

  • automobile;
  • motocyclette;
  • fourgonnette ou camionnette;
  • camion utilitaire de moins de 6,5 mètres de longueur ayant un poids brut de 4 500 kg ou moins.

Si vous tirez une remorque, vous pouvez circuler sur une voie réservée aux VMO pourvu que la longueur de l'ensemble formé par le véhicule et la remorque soit inférieure à 6,5 mètres.

Les véhicules ci-dessous peuvent emprunter les voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO), peu importe le nombre de passagers à bord :

  • tous les types d'autocars
  • taxis et limousines d'aéroport titulaires d'un permis, jusqu'au 30 juin 2018
  • véhicules de secours
  • véhicules électriques munis d'une plaque d'immatriculation verte

Toute personne qui ne respecte pas les règles d'utilisation d'une voie réservée aux VMO est passible d'une amende de 110 $ et de trois points d'inaptitude.

Trouvez les parcs de stationnement pour covoiturage du MTO sur INFO-ROUTES

Consultez la liste des parcs de stationnement pour covoiturage du MTO

Visitez le site Smart Commute pour commencer à faire du covoiturage dans la région du grand Toronto ou à Hamilton.

Entrer dans une voie réservée aux VMO et en sortir

Vous pouvez entrer dans une voie réservée aux VMO et en sortir uniquement aux endroits désignés, qui couvrent une distance d'environ 400 mètres et sont généralement espacés de 2 à 4 kilomètres. Ces endroits sont clairement indiqués à l'aide de panneaux, de lignes blanches discontinues et de losanges peints sur la chaussée. Il est illégal et dangereux d'entrer dans une voie réservée aux VMO et d'en sortir en traversant la zone tampon hachurée.

Environ 400 m de longueur

Lorsque la voie réservée aux VMO prend fin, les autres véhicules peuvent se déplacer dans la voie la plus à gauche s'ils peuvent le faire en toute sécurité.

Fin d'une voie réservée aux VMO

Entrer dans une voie réservée aux VMO

Dans bien des cas, la voie réservée aux VMO est une voie ajoutée à une autoroute. Des panneaux placés du côté gauche de l'autoroute indiquent le début de la voie. Pour y accéder, il suffit de traverser les lignes blanches discontinues.

Entrer dans une nouvelle voie réservée aux VMO

Dans certains cas, la voie de gauche a été transformée en voie réservée aux VMO. Seuls les conducteurs autorisés à emprunter une voie réservée aux VMO peuvent rester dans cette voie. Les autres conducteurs doivent quitter la voie de gauche avant le début de la voie réservée aux VMO. Des panneaux suspendus annoncent le début de la voie réservée aux VMO.

Entrer dans une voie réservée aux VMO existante

Sortir d'une voie réservée aux VMO

Les utilisateurs des voies réservées aux VMO doivent sortir au bon endroit. Des panneaux indiquent les sorties de ces voies. Assurez-vous de quitter la voie réservée aux VMO avant la sortie d'autoroute que vous voulez prendre.

Pour emprunter cette sortie, quittez la voie réservée aux VMO à la prochaine zone de sortie :

Prochaine sortie d'une voie réservée aux VMO

Pour emprunter cette sortie, quittez la voie réservée aux VMO ici :

Sortie d'une voie réservée aux VMO

À quelques endroits, il n'y a pas de sortie à partir de la voie réservée aux VMO menant à une sortie d'autoroute donnée. Dans ce cas, un panneau de signalisation prévient les automobilistes :

Pas d'accès à la sortie d'autoroute de voie réservée aux VMO

Avantages des voies réservées aux VMO

Les voies réservées aux VMO permettent de se déplacer plus rapidement sur les routes de l'Ontario en encourageant les usagers à faire du covoiturage ou à utiliser les transports en commun. Cela est important pendant les heures de pointe lorsque la circulation est lente ou qu'il y a des embouteillages sur les autres voies.

Avantages pour vous

  • Vous gagnez du temps : Vous pouvez éviter les embouteillages et arriver à destination plus rapidement que les personnes qui ne font pas de covoiturage.
  • Vos déplacements sont plus prévisibles : En évitant les embouteillages, vos déplacements sont plus rapides et plus prévisibles.
  • Vous faites des économies : Il est moins coûteux de prendre l'autobus ou de faire du covoiturage que d'être le seul occupant à bord de sa voiture tous les jours. En faisant du covoiturage régulièrement, vous pourriez réduire vos coûts de carburant de 50 pour 100.
  • Vous économisez du carburant : Vous gaspillez moins de carburant, car vous n'êtes pas pris dans un embouteillage.
  • Vous êtes moins stressé : En laissant quelqu'un d'autre conduire ou en conduisant à tour de rôle, vous pouvez vous détendre en route vers le travail.

Avantages pour l'Ontario

  • Gestion de la congestion : Une voie réservée aux VMO permet de faire face à une hausse importante de la demande. Lorsqu'une voie de circulation ordinaire a atteint sa capacité maximale, elle devient engorgée et le nombre de véhicules qui peuvent y circuler diminue.
  • Meilleure utilisation de l'infrastructure : Une voie peut transporter entre 1 500 et 2 200 véhicules à l'heure. Une voie utilisée par des autobus et des personnes qui font du covoiturage permet de transporter beaucoup plus de personnes qu'une voie de circulation ordinaire.
  • Priorité aux véhicules de transport en commun : Les autobus et les passagers des véhicules de transport en commun ont la priorité. Un véhicule de transport en commun peut remplacer 57 voitures ayant un seul occupant!
  • Choix : Les voies réservées aux VMO rendent le covoiturage et le transport en commun plus efficaces et plus fiables pour les navetteurs.
  • Soutien à la mobilité : Les taxis et les limousines d'aéroport qui empruntent les voies réservées aux VMO peuvent retourner au travail plus rapidement après avoir amené leurs passagers à destination ou aller chercher leurs prochains clients plus rapidement.
  • Soutien aux véhicules électriques : Les véhicules électriques munis de plaques d'immatriculation vertes peuvent circuler sur les voies réservées aux VMO jusqu'au 30 juin 2016.

Foire Aux Questions

Q1 : Comment les règles d'utilisation des voies réservées aux véhicules multioccupants sont-elles appliquées?

Les agents de la Police provinciale de l'Ontario veillent à l'application des règles d'utilisation des voies réservées aux véhicules multioccupants (VMO) et donnent des contraventions dans l'exercice de leurs responsabilités courantes d'application de la loi sur les routes. Lorsqu'ils arrêtent un contrevenant, les agents font stopper le véhicule sur l'accotement de gauche.

Des zones ont été aménagées sur l'accotement de gauche des routes provinciales pour permettre aux agents de surveiller de près l'utilisation des voies réservées aux VMO.

Q2 : Pourquoi les voies réservées aux VMO sur les routes provinciales sont-elles séparées des voies de circulation ordinaires par une zone tampon plutôt que par une barrière physique?

Les voies réservées aux VMO de l'Ontario ont été conçues conformément à des normes de sécurité rigoureuses fondées sur des pratiques exemplaires éprouvées pendant plus de 30ans en matière d'exploitation de voies réservées dans d'autres territoires de compétence.

De nombreux couloirs routiers ont une emprise limitée. Une voie réservée aux VMO séparée par une barrière réduirait la largeur des accotements, des zones réservées à l'application de la loi et des voies et rendrait le déneigement beaucoup plus difficile.

L'utilisation d'une zone tampon peinte pour séparer la voie réservée des voies ordinaires permet l'aménagement d'un plus grand nombre de points d'entrée et de sortie le long de la route qu'une barrière physique. Ainsi, les groupes de covoiturage peuvent emprunter la voie réservée et avoir encore accès à la sortie qu'ils veulent emprunter sur la route. Finalement, la zone tampon peinte permet d'adapter plus rapidement les points d'entrée et de sortie à l'évolution du débit et des tendances de la circulation.

Q3 : Quel est le dossier de sécurité des voies réservées aux VMO?

Les voies réservées aux VMO de l'Ontario ont été conçues conformément aux normes de sécurité les plus rigoureuses fondées sur plus de 30 ans d'expérience dans d'autres territoires de compétence exploitant de telles voies. En Ontario, les voies réservées comportent une zone tampon qui les sépare des voies de circulation ordinaires, ont une largeur conforme aux normes du ministère et comportent un accotement à gauche afin d'optimiser la sécurité.

Le mauvais rendement de certaines voies réservées sur le plan de la sécurité dans d'autres territoires de compétence résulte de l'ajout d'une voie réservée sur une route qui ne permet pas d'aménager une zone tampon ni d'accotement à gauche et de prévoir une largeur adéquate pour la voie ordinaire et la voie réservée. Cela augmente les risques de collision et réduit la manœuvrabilité pour les conducteurs.

En Ontario, des voies réservées aux VMO ont été ajoutées aux routes existantes en élargissant celles-ci au lieu de modifier les voies ou les accotements.

Q4 : Les voies réservées aux VMO sont-elles efficaces?

Oui. Bien que les résultats varient d'un endroit à l'autre, presque toutes les régions exploitant des voies réservées font état d'une augmentation du covoiturage et de la capacité des routes et d'une diminution des temps de déplacement depuis l'ouverture de ces voies.

Il y a plus de 130 programmes de voies réservées aux VMO dans plus de 30 villes nord-américaines, qui totalisent plus de 4 000 kilomètres. De nombreuses grandes villes des États-Unis exploitent des voies réservées depuis 30 ans. Les voies réservées sont très populaires auprès des navetteurs dans les États du Texas et de la Californie notamment et dans des villes comme Washington, D.C., Atlanta, Denver et Seattle.

Au Canada, il y a des voies réservées à Vancouver, dans la région de Montréal et sur certains ponts d'Ottawa.

Q5 : Pourquoi les voies réservées occupent-elles la voie de gauche sur les routes provinciales?

Les voies réservées sur les autoroutes de la série 400 servent à accueillir les véhicules multioccupants, y compris les autobus interrégionaux, qui circulent à grande vitesse et qui font des trajets plus longs.

Il est plus sûr d'aménager la voie réservée à gauche sur une route provinciale pour minimiser le louvoiement et les changements de voie avec les voies ordinaires. Étant donné que la plupart des accès à un échangeur sont situés à droite de la route, il est plus sûr et plus commode d'aménager la voie réservée à gauche.

Q6 : En quoi les voies réservées aux VMO aménagées sur les routes provinciales diffèrent-elles de celles aménagées sur les routes municipales?

Sur les routes provinciales, les voies réservées se trouvent sur la voie la plus à gauche tandis que, sur les routes municipales, elles se trouvent généralement sur la voie la plus à droite (voie de bordure).

Les voies réservées en ville sont exploitées dans un environnement différent de celui des voies réservées sur les routes provinciales. Les voies réservées aménagées en ville servent principalement à accueillir les autobus et les taxis locaux qui circulent généralement dans la voie située en bordure et qui font des arrêts fréquents.

Q7 : Pourquoi les voies réservées aux VMO ne sont-elles pas ouvertes à tous les véhicules en dehors des heures de pointe?

Les voies réservées servent à assurer aux usagers du covoiturage et du transport en commun un temps de déplacement fiable à toute heure du jour et à leur permettre d'éviter la congestion périodique. Si les voies réservées aux VMO étaient ouvertes à tous les véhicules en dehors des heures de pointe, elles seraient moins efficaces et ne permettraient pas d'assurer un temps de déplacement fiable.

Recommandé pour vous

Back to Top