L'entretien hivernal des routes en Ontario : équipement, matières, et technologie

Information sur l'équipement et les matières utilisés pour l'entretien hivernal des routes en Ontario.

Image graphique de 4 véhicules d'entretien hivernal sur une route, avec des descriptions pour chacun. Le camion de surveillance nous informe de l'évolution du temps et de l'état des routes. Le camion d'épandage direct de liquide pulvérise des liquides déglaçants pour empêcher les routes de devenir glissantes. Les camions polyvalents commencent à saler dans les 30 minutes après le début d'une tempête, et commencent à déneiger dès que 2 cm de neige se sont accumulés sur la route. Image graphique avec le titre : « 5 manières dont le MTO travaille à améliorer l'entretien des routes. » De gauche à droite, on voit un télescope représentant une meilleure surveillance, un téléphone intelligent et un écran d'ordinateur de bureau avec le logo 511 symbolisant un service 511 amélioré, une caméra de sécurité représentant l'ajout de caméras le long des routes, un camion polyvalent d'épandage direct de liquide pour l'ajout d'épandeuses et une utilisation accrue de liquides déglaçants, et enfin l'image d'un document symbolisant de meilleurs contrats de déneigement.

L'épandage du sel commence dans les 30 minutes après le début d'une tempête hivernale. Cela contribue à faire fondre la neige et la glace et à les empêcher d'adhérer à la route. Cela rend le déneigement plus efficace.

On se sert de sable pour assurer la traction sur les surfaces glissantes, particulièrement lorsqu'il fait trop froid pour que le sel agisse. Il peut être utilisé à des températures plus élevées si on a besoin de traction immédiatement, en particulier sur les côtes, dans les courbes, sur les ponts et aux carrefours, et sur les routes où la neige est compactée.

Les deux sont épandus sur la route au moyen d'un camion qui transporte la matière dans une trémie. Sur les routes à deux voies, le sel passe par une goulotte et est généralement déversé sur une étroite bande le long du centre de la chaussée. Sur les routes à plusieurs voies, on se sert d'un épandeur à disque pour épandre le sel sur une ou plusieurs voies à la fois.

Le sel est moins efficace quand il fait moins de -12° C, particulièrement quand il ne fait pas soleil, ce qui signifie qu'il peut être difficile de dégager la chaussée par température extrêmement basse.

Équipement et matières

Il n'y a pas de réponse unique pour toutes les tempêtes hivernales. L'équipement et les matières utilisés pour l'entretien hivernal dépendent des conditions météorologiques (température, type, durée et intensité des précipitations, couverture nuageuse, humidité, vent), de l'état des routes et du volume de circulation.

C'est pourquoi les équipes d'entretien surveillent continuellement le temps et l'état des routes. Elles parcourent les routes et utilisent des systèmes de pointe pour prévoir le temps et l'état des routes, de façon à être en mesure de préparer le bon équipement et les bonnes matières avant une tempête et d'adapter leurs activités à l'évolution des conditions.

Liquide déglaçant

Liquide déglaçant appliqué sur la route

Il est possible de pulvériser un liquide déglaçant avant une tempête pour empêcher la neige et le verglas de se former et d'adhérer à la route. Il est possible de ce faire sur un tronçon de la route ou à des endroits spécifiques susceptibles de givrer tels que les tabliers des ponts. Le liquide déglaçant ne convient qu'à des températures et des conditions météorologiques spécifiques

Équipement

Camion polyvalent tirant un chasse-neige à remorque

Quand une tempête arrive, on se sert de chasse-neiges, de camions polyvalents et de chasse-neiges à remorque pour enlever la neige et dégager la route. Le chasse-neige à remorque standard comporte une lame montée à l'avant et, éventuellement, une lame latérale, ou « aile ». Le camion polyvalent est doté d'une épandeuse montée sur un chasse-neige standard et peut à la fois déneiger et épandre. Le chasse-neige à remorque est une lame de déneigement ordinaire montée sur une remorque et tirée par un camion polyvalent. La remorque est déplacée vers la droite pour déneiger la voie suivante.

Déneigement

Le déneigement commence dès que deux centimètres de neige se sont accumulés. Un chasse-neige enlève la neige de la route et la pousse sur les accotements et au-delà.

Sel et sable

Camion polyvalent avec lames avant et latérale et épandeuseCombination

On épand du sel ou du sable sur la route à l'aide d'un camion polyvalent. Le salage débute dans les 30 minutes après le commencement d'une tempête hivernale. On met généralement le sel sur une bande étroite le long du centre de la route. Sur les routes à voies multiples, la matière peut être épandue sur une ou plusieurs voies à la fois. Elle contribue à faire fondre neige et verglas et les empêche d'adhérer à la route. Le sel agit médiocrement à des températures de moins de -12° C, ce qui signifie qu'il peut être difficile de dégager la chaussée quand la température est extrêmement basse.

Le sable assure la traction sur les surfaces glissantes, particulièrement lorsqu'il fait trop froid pour que le sel soit efficace. On s'en sert aussi lorsque la température est plus élevée si c'est nécessaire pour garantir immédiatement la traction, notamment sur les pentes, dans les courbes, sur les ponts et aux carrefours, et sur les routes où la neige est compactée.

L'Ontario utilise une technologie de pointe pour assurer la sécurité des routes en hiver, pour que la neige et la glace puissent être enlevées rapidement et efficacement, et pour utiliser le sel de manière respectueuse de l'environnement.

Station météo-route

Le réseau de stations météo-route avancées prévoit le temps et l'état des routes en hiver. Il y a 141 stations dans l'ensemble de l'Ontario qui surveillent les conditions actuelles et fournissent des prévisions propre aux sites. Cela aide les équipes d'entretien à préparer le bon équipement et les bonnes matières avant une tempête, à agir rapidement dès qu'une tempête arrive et à adapter leurs activités à l'évolution des conditions.

L'épandage direct de liquide (ÉDL) comporte la pulvérisation d'un liquide déglaçant avant une tempête pour empêcher la formation de verglas et de givre et leur adhérence à la chaussée. Lorsque la température et d'autres conditions météorologiques le permettent, on peut pulvériser des liquides déglaçants le long d'une section de route ou à des endroits isolés vulnérables au verglas. Certains tabliers de pont sont dotés d'un système qui pulvérise automatiquement du liquide quand les conditions sont réunies.

Le sel pré-mouillé est un sel de voirie ordinaire auquel on ajoute un liquide déglaçant avant de l'épandre sur la route. Cela permet au sel d'adhérer à la surface de la route et fait fondre la glace et la neige plus rapidement afin de réduire la quantité totale de sel nécessaire.


Panneau permanent à message variable

Les panneaux permanents à message variable fournissent aux conducteurs une information opportune, précise et utile pour leur permettre d'effectuer des choix appropriés lors de leurs déplacements. Les panneaux affichent de l'information relative aux urgences et aux conditions de trafic inhabituelles, et plusieurs renseignements routiers et météorologiques locaux. L'hiver, on les utilise beaucoup pour les conditions de trafic et météo, et l'état des routes.

Les contrôles d'épandage électroniques à bord des camions permettent aux entrepreneurs d'établir un taux d'épandage de sel ou de sable en fonction des conditions, pour limiter les coûts matériels et l'incidence sur l'environnement. Le système de contrôle ajuste automatiquement la quantité de matière quand le camion accélère ou ralentit, et l'épandage est donc uniforme et efficace sur la route.

Des instruments de localisation GPS et de collecte de données à distance sont installés à bord de tout le matériel d'entretien hivernal pour fournir des renseignements détaillés afin de mieux gérer les opérations d'entretien hivernal.

Cela inclut l'emplacement et la vitesse du véhicule, ainsi que des données sur d'autres opérations d'entretien hivernal en cours. Le ministère des Transports utilise cet outil pour surveiller les opérations hivernales en temps réel et faire en sorte que toutes les stipulations du contrat soient respectées.

Recommandé pour vous

Retour en haut de page