Message du conseiller spécial

Le 2 décembre 2016

Monsieur le Ministre,

Il y a un peu plus d’un an, le gouvernement de l’Ontario m’a demandé d’assumer le rôle de conseiller spécial concernant son engagement de mettre en place un service de train à grande vitesse dans le couloir Toronto-Windsor. Au cours de la dernière année, j’ai travaillé avec une équipe dévouée et talentueuse de fonctionnaires du ministère des Transports sur le concept, l’analyse de rentabilité préliminaire, la structure de gouvernance et les prochaines étapes de la réalisation d’un train à grande vitesse (TGV).

Dans le cadre de ces travaux, j’ai communiqué avec un grand nombre de municipalités locales, de collectivités autochtones ainsi que d’intervenants des secteurs public et privé afin de solliciter leurs conseils et leurs points de vue sur la façon dont on devrait mettre le TGV en œuvre. J’ai tiré des leçons de l’expérience d’autres pays concernant le TGV, notamment les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Espagne, le Japon et la Chine. Infrastructure Ontario a sondé le marché de façon rigoureuse auprès du secteur privé. Tous ces travaux m’ont poussé à conclure qu’il existe un argument commercial en faveur d’un TGV dans le couloir qui relierait Toronto, l’aéroport Pearson, Guelph, Kitchener-Waterloo, London, Chatham et Windsor. J’ai également conclu qu’il est possible pour le secteur privé de participer au financement et à la mise en œuvre du projet.

J’encourage le gouvernement de l’Ontario à passer aux étapes suivantes : la planification détaillée du projet, le processus d’évaluation environnementale, d’autres consultations des collectivités autochtones et des principaux intervenants, notamment les municipalités, les deux sociétés ferroviaires nationales de transport de marchandises, VIA Rail, Metrolinx (GO Transit) et les organismes de réglementation ontariens et fédéraux, l’évaluation des modèles appropriés de financement et de réalisation et le processus d’approbations financières.

J’aimerais vous remercier, vous et vos collègues, de votre coopération tout au long du mandat et souhaiter bonne chance au gouvernement quant à la réalisation de son engagement audacieux de créer le premier service de train à grande vitesse du Canada.

Veuillez agréer l’expression de mes sentiments les meilleurs.

Signature de L'honorable David Collenette

L’honorable David Collenette, c.p., FCILT.

Retour en haut de page