Pratiques de conduite sécuritaires

Voici un petit rappel des règles de sécurité importantes pour les conducteurs, notamment concernant les ceintures de sécurité, les sièges d'auto pour enfants, les sièges d'appoint, la vérification des angles morts, le respect des limites de vitesse et l'obligation de céder le passage aux autres usagers de la route.

Assurez-vous que toutes les personnes à bord portent leur ceinture de sécurité

En Ontario, les conducteurs et passagers de véhicules motorisés sont tenus d'attacher et d'ajuster correctement leur ceinture de sécurité.

Les conducteurs doivent en outre installer dans un siège pour enfant ou siège d'appoint approprié les enfants qui ne sont pas assez grands ou trop jeunes pour utiliser une ceinture.

Le port adéquat d'une ceinture de sécurité augmente vos chances de survivre à une collision. Les études montrent que la législation ontarienne dans ce domaine porte ses fruits et contribue à consolider notre excellent bilan de sécurité routière.

Amendes liées aux ceintures de sécurité

Les conducteurs sont passibles d'une amende si eux ou un passager de moins de 16 ans ne portent pas leur ceinture, ou si ce dernier n'est pas installé dans un siège pour enfants approprié. En pareil cas, si vous êtes déclaré coupable, vous serez passible :

  • d'une amende entre 200 $ et 1 000 $;
  • de deux points d'inaptitude (ceux-ci demeurent inscrits à votre dossier de conduite pendant deux ans).

Vous pouvez aussi écoper d'une amende si une ceinture de sécurité du véhicule est endommagée, même si elle n'est pas utilisée au moment où un agent de police vous arrête.

Conseils au sujet des ceintures de sécurité

Vous devez :

  • attacher votre ceinture en la faisant passer sur votre poitrine et le bas de vos hanches (ces parties du corps sont plus susceptibles de résister à la force d'un impact);
  • vérifier si vous disposez d'une ceinture en bon état pour chaque personne à bord du véhicule.

Le fait d'être enceinte ne vous dispense pas de l'obligation de mettre votre ceinture. Vous devez :

  • porter les ceintures abdominale et diagonale;
  • vous asseoir aussi droit que possible;
  • installer la ceinture abdominale de façon à ce qu'elle s'appuie sur l'os iliaque, et non sur le ventre.

Vous ne devez pas :

  • laisser une partie de la ceinture tordue (une ceinture qui n'est pas bien à plat ne vous protégera pas adéquatement, car elle ne pourra pas répartir la force de l'impact sur votre corps);
  • placer la ceinture diagonale sous votre bras ou derrière votre dos.

Les coussins gonflables ne remplacent pas les ceintures de sécurité. Ils ne vous empêcheront pas, vous ou vos passagers, d'être éjectés du véhicule en cas d'impact, et ils peuvent également occasionner des blessures aux enfants.

Passagers âgés de plus de 16 ans

Les passagers de 16 ans ou plus sont responsables de boucler leurs ceintures eux-mêmes. Si vous paraissez avoir au moins 16 ans, les agents de police peuvent vous demander votre nom, votre adresse et votre date de naissance. Vous êtes passible d'une amende si vous n'utilisez pas de ceinture ou si vous ne la portez pas correctement.

Ceintures de sécurité dans les taxis

Lorsque vous prenez le taxi, vous devez boucler votre ceinture de sécurité. Les chauffeurs de taxi ont l'obligation de veiller à ce que les ceintures de sécurité du véhicule soient en bon état.

La loi n'exige pas que les chauffeurs de taxi fournissent un siège d'auto pour enfant. Lorsque vous prenez le taxi avec un enfant, vous devez apporter votre propre siège pour enfant ou siège d'appoint.

Passagers âgés de moins de 16 ans

Même s'il n'est pas obligatoire de faire asseoir les enfants de moins de 13 ans sur la banquette arrière, des études révèlent que ceux-ci sont plus en sécurité à cet endroit, loin des coussins gonflables activés.

Exception : Lorsque le véhicule ne possède pas de siège arrière, ou si celui-ci est orienté sur le côté (p. ex. : dans un véhicule utilitaire léger), les enfants peuvent s'asseoir à l'avant uniquement dans les cas suivants :

  • Le siège avant n'est pas muni de coussins gonflables activés.
    OU
  • Il est possible de désactiver le coussin gonflable à l'avant*.

*Si le véhicule ne possède pas d'interrupteur permettant d'activer ou de désactiver le coussin gonflable, visitez le site de Transports Canada pour de plus amples renseignements sur leur programme de désactivation.

Pour en savoir plus sur les mesures de sécurité pour les enfants en voiture, consultez votre bureau de santé local.

Sélection d'un siège d'auto pour enfants

Cas où une ceinture de sécurité n'est pas obligatoire

Les ceintures de sécurité ne sont pas obligatoires dans les véhicules suivants :

  • Autobus (y compris les autobus scolaires);
  • Autres gros véhicules industriels (de plus de 4 536 kg) pour lesquels il n'est pas exigé d'installer des ceintures de sécurité sur le siège arrière lors de leur fabrication;
  • Véhicules fabriqués ou importés au Canada avant le 1er janvier 1974;
  • Véhicules non munis de ceintures de sécurité pour chaque place assise.

Les passagers suivants ne sont pas tenus de boucler leur ceinture de sécurité :

  • Personnes qui possèdent un certificat médical les dispensant du port de la ceinture de sécurité;
  • Travailleurs qui doivent prendre place dans un véhicule et en sortir à intervalles réguliers (ce type de véhicule doit se déplacer à moins de 40 km/h);
  • Personnes amenées en garde à vue, et agents de police ou agents de la paix les accompagnant;
  • Employés et agents de Postes Canada distribuant le courrier en zone rurale;
  • Personnel ambulancier et personnes transportées dans l'habitacle d'une ambulance;
  • Pompiers se trouvant à l'arrière d'un véhicule de service d'incendie lors d'une intervention d'urgence;
  • Chauffeurs de taxi transportant un passager contre rémunération (lorsqu'ils se déplacent seuls à bord du véhicule, les chauffeurs doivent porter leur ceinture de sécurité);
  • Personne conduisant légalement un véhicule automobile en marche arrière.

Même si vous vous servez de vos miroirs, il y a une zone située de chaque côté du véhicule que vous ne pouvez pas voir. Les personnes ou véhicules qui se trouvent dans ces zones représentent toujours un danger : ouvrez l'œil!

Lorsque vous êtes au volant, balayez constamment du regard l'avant et les côtés du véhicule pour éviter tout danger.

Changement de voie

  1. Regardez dans vos miroirs, vos angles morts, les voies adjacentes et devant vous pour trouver un espace entre deux voitures où vous pouvez vous glisser sans risque.
  2. Une fois qu'il y a suffisamment d'espace, activez vos clignotants de gauche ou de droite pour signaler votre intention de changer de voie.
  3. Demeurez à une distance sécuritaire des autres véhicules se trouvant devant ou à côté de vous.
  4. Ajustez votre vitesse à celle des véhicules de la voie où vous vous engagez.
  5. Déplacez-vous en douceur et progressivement vers le centre de la nouvelle voie.

Conseils sur les angles morts

Vous devez :

  • vérifier et ajuster vos miroirs pour réduire vos angles morts autant que possible;
  • regarder par-dessus votre épaule en tournant la tête avant :
    • de changer de voie;
    • de doubler un véhicule;
    • de tourner à droite ou à gauche;
    • d'ouvrir la portière lorsque vous êtes stationné sur une rue passante;
  • vérifier vos miroirs régulièrement, à quelques secondes d'intervalle;
  • vous assurer de voir les autres conducteurs et faire en sorte qu'ils vous voient;
  • ne demeurez pas dans l'angle mort des autres conducteurs, tout particulièrement des camions, des chasse-neiges et d'autres véhicules imposants;
  • être particulièrement vigilant en marche arrière et vérifier si la voie est libre.

Vous ne devez pas:

  • placer dans les fenêtres des objets qui bouchent la vue;
  • couvrir le parebrise ou les fenêtres d'un matériau qui empêche de voir à l'extérieur ou à l'intérieur du véhicule.

Respectez les limites de vitesse affichées sur les panneaux le long des routes. En règle générale, il est plus prudent d'adopter la même vitesse que les autres véhicules autour de vous, mais sans dépasser la limite.

Conduisez toujours à une vitesse qui vous permettra de vous arrêter en toute sécurité, que la chaussée soit humide ou sèche.

En l'absence de panneaux indicateurs, ne dépassez pas les limites suivantes :

  • 50 km/h dans les villes, les villages et les zones bâties;
  • 80 km/h partout ailleurs.

Amendes

Si vous êtes arrêté pour excès de vitesse, vous pourriez cumuler des points d'inaptitude en plus de recevoir une amende.

Points d'inaptitude

  • Trois points si vous roulez de 16 à 29 km/h au-dessus de la limite permise
  • Quatre points si vous roulez de 30 à 49 km/h au-dessus de la limite permise
  • Six points si vous roulez de 50 km/h ou plus au-dessus de la limite permise

Le montant de l'amende variera en fonction de la vitesse.

Des amendes pour conduire au-dessus de la limite de vitesse
Nombre de km/h au-dessus de la limite Montant de l'amende par km/h au-dessus de la limite
Moins de 20 km/h 3 $
De 20 à 30 km/h 4,50 $
De 30 à 50 km/h 7 $
50 km/h ou plus 9,75 $

Course de rue

Si la police vous arrête pour un excès de vitesse alors que vous roulez à 50 km/h ou plus au-dessus de la limite, vous serez accusé d'avoir disputé une course de rue. La police suspendra votre permis sur-le-champ et saisira votre véhicule pendant sept jours. Si vous êtes condamnés, vous êtes passible notamment des sanctions suivantes :

Les sanctions pour condamnations de course de rue
Nombre de condamnations Sanctions
Première condamnation
  • Amende de 2 000 $ à 10 000 $
  • Peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six mois
  • Suspension du permis de conduire allant jusqu'à deux ans, ou 6 points d'inaptitude
Deuxième condamnation et les suivantes (dans les 10 ans suivant la première condamnation)
  • Amende de 2 000 $ à 10 000 $
  • Peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à six mois
  • Suspension de permis allant jusqu'à dix ans

Conseils au sujet des limites de vitesse

  • Ralentissez la nuit, en particulier lorsque vous empruntez des routes non éclairées ou à chaussée unique.
  • Suivez le véhicule devant vous à une distance sécuritaire, soit au moins deux fois sa longueur.
  • Ralentissez en cas de mauvais temps et de circulation dense, et dans les zones scolaires et de travaux.
  • Redoublez de prudence lorsque vous conduisez dans des zones où des personnes travaillent sur la chaussée ou à proximité de la route.
    • Ralentissez à l'approche de zones de travaux et préparez-vous à vous arrêter.
    • Respectez les indications et les directives des signaleurs dirigeant la circulation dans la zone.
  • Faites preuve de patience si la circulation est au ralenti.
  • Si votre voie est bloquée et qu'il n'y a pas de signaleur, cédez le passage aux conducteurs venant en sens inverse. Une fois la voie libre, contournez l'obstacle lentement et prudemment.

Vous devez parfois céder le passage à d'autres conducteurs ou à des piétons : autrement dit, vous devez laisser passer quelqu'un avant vous.

Rappel : Le fait d'activer ses clignotants ne vous attribue pas le droit de passage. Vous devez vous assurer que la voie est libre avant d'effectuer une manœuvre.

Comment et quand il faut céder le passage à d'autres usagers de la route
Cas d'espèce Marche à suivre
Intersection sans panneaux ou feux de circulation Cédez le passage aux véhicules sur votre droite.
Intersection dotée de panneaux d'arrêt dans toutes les directions Il faut céder le passage au véhicule qui s'arrête le premier. Si deux véhicules s'immobilisent en même temps, le véhicule à gauche doit céder le passage à celui situé à droite.
Intersection - Virage à gauche ou à droite Si vous tournez à gauche, vous devez attendre que les véhicules en approche passent devant vous ou tournent, et que les piétons sur votre chemin traversent la chaussée.
Si vous tournez à droite, vous devez attendre que les piétons finissent de traverser la voie.
Panneau « Cédez le passage » Ralentissez ou immobilisez votre véhicule au besoin pour céder le passage aux véhicules engagés dans l'intersection ou qui traversent le croisement.
Engagement sur une route à partir d'une route privée ou d'une entrée de cour Cédez le passage aux véhicules circulant sur la route et aux piétons marchant sur le trottoir.
Passages pour piétons Laissez les piétons passer.
Autobus se réinsérant dans la circulation à partir d'une zone d'arrêt d'autobus Cédez le passage aux autobus se trouvant dans une zone d'arrêt qui signalent leur intention de retourner sur votre voie.

Recommandé pour vous

Back to Top