Lignes directrices en matière d'aménagement axé sur les transports en commun

Section 3.3 Planification des déplacements et navigation

3.3.1 Renseignements statiques sur les déplacements

Fournir des renseignements sur les itinéraires, les horaires et les tarifs d'une manière claire et intuitive au moyen de divers médias facilement accessibles.

Lorsqu'ils sont clairs et fiables, les renseignements sur les déplacements fournis sous formes imprimée et électronique permettent aux voyageurs de déterminer le trajet le plus pratique et le plus confortable pouvant les mener à destination. Lorsque ces renseignements sont insuffisants, il peut s'avérer frustrant, tout particulièrement pour les nouveaux usagers ou les usagers occasionnels, d'utiliser les transports en commun, ce qui peut en freiner la croissance. Le fait de fournir au public des renseignements sur les services de transport en commun dans des formats accessibles et faciles à utiliser conformément à la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario (ligne directrice 3.4.1) permet aux usagers actuels et nouveaux de s'informer sur le réseau de transport en commun et de comprendre comment l'utiliser. La présente section aborde les renseignements statiques sur les déplacements, qui comprennent les itinéraires et les horaires prévus, mais qui ne donnent aucune information sur le prochain véhicule ou les heures d'arrivée réelles et les retards. Les renseignements sur les déplacements qui sont mis à jour en temps réel constituent le sujet de la prochaine section.

Les cartes du réseau doivent montrer les points de correspondance, les destinations, les liaisons avec les autres modes de transport en commun et autres commodités comme les dispositifs d'accès en fauteuil roulant et les aires de stationnement pour vélos.

Les cartes du réseau doivent montrer les points de correspondance, les destinations, les liaisons avec les autres modes de transport en commun et autres commodités comme les dispositifs d'accès en fauteuil roulant et les aires de stationnement pour vélos.

Stratégies :

cartes du réseau

  1. Fournir une carte du réseau qui montre l'ensemble des itinéraires, des stations, des points de correspondance et des principaux arrêts. Les itinéraires doivent être superposés à une carte routière indiquant les noms des rues et les numéros à intervalles réguliers. Utiliser des polices suffisamment grandes (d'au moins 8 points) et de types, de couleurs et de tailles différentes selon le type d'information présenté. Différencier les itinéraires à l'aide de couleurs contrastantes et inclure une carte en médaillon agrandie pour les zones qui manquent de clarté du fait qu'elles renferment un grand nombre d'itinéraires convergents. Lorsque le service est relié à d'autres réseaux de transport en commun ou à un service régional, indiquer les itinéraires qui se croisent et les points de correspondance et fournir les coordonnées des réseaux reliés.

Le planificateur de déplacement MiWay de la ville de Mississauga fournit plusieurs choix d'itinéraires, la durée approximative des déplacements, des cartes au besoin et diverses options comme le transport accessible, l'itinéraire qui compte le moins de correspondances ou la distance de marche la plus courte.

Le planificateur de déplacement MiWay de la ville de Mississauga fournit plusieurs choix d'itinéraires, la durée approximative des déplacements, des cartes au besoin et diverses options comme le transport accessible, l'itinéraire qui compte le moins de correspondances ou la distance de marche la plus courte.

cartes et horaires des itinéraires

  1. Fournir des cartes itinéraires qui montrent les noms des principales rues et l'emplacement des principaux arrêts d'autobus, des points de correspondance et des points d'intérêt. L'horaire d'un itinéraire doit inclure les déplacements entrants et sortants, ainsi que des repères pour indiquer la direction des déplacements. On peut également y indiquer la direction des déplacements au moyen de marques ou en présentant l'information dans des tableaux distincts. Les horaires des différents jours doivent également être présentés dans des tableaux distincts.
  2. Tous les documents qui ont trait au transport (cartes du réseau, cartes itinéraires et horaires des itinéraires) doivent être accessibles en version imprimée aux terminus, dans les véhicules, dans les centres commerciaux accessibles en transport en commun et dans les édifices municipaux, ainsi qu'en version électronique sur le site Web de l'organisme de transport en commun concerné.

planificateurs de déplacement

  1. Mettre au point un planificateur de déplacement en ligne interactif qui recommande des itinéraires en fonction des lieux de provenance et de destination des voyageurs et de leurs heures de départ et d'arrivée. Le planificateur doit proposer des itinéraires porte-à-porte pour le déplacement demandé et fournir des détails concernant le temps requis pour se rendre aux arrêts et en revenir à pied, la durée du trajet à bord des véhicules de transport en commun, le temps d'attente pour les correspondances, les quais d'arrivée et de départ dans les stations de correspondance, les heures d'arrivée et de départ des véhicules de correspondance ainsi que des renseignements sur le paiement des droits de transport et des correspondances. L'itinéraire doit inclure des tracés facultatifs du trajet global, ainsi que des plans rapprochés des quartiers. De plus, il doit être possible de l'imprimer ou de l'envoyer par courriel et d'établir un itinéraire de retour.
  2. Pour commencer, les organismes de petite taille peuvent afficher des cartes du réseau, des cartes itinéraires et des horaires interactifs sur leurs sites Web.

plans des installations

  1. Fournir des plans des stations et des principaux arrêts de correspondance qui indiquent l'emplacement des quais, les caractéristiques d'accessibilité (rampes, ascenseurs, escaliers mécaniques, etc.), les comptoirs de service à la clientèle, les dispositifs d'appel d'urgence, les toilettes, les commerces de détail et les espaces de stationnement pour vélos.
  2. Les renseignements sur le réseau de transport en commun doivent comprendre de l'information sur l'accès multimodal, notamment sur les liaisons avec d'autres réseaux de transport en commun et d'autres modes de transport comme les traversiers, les aéroports, les pistes cyclables et les voies piétonnières.

lisibilité

  1. Élargir l'accès aux renseignements sur les transports en commun en les offrant dans plusieurs langues, ainsi qu'en gros caractères, en braille et sous forme audio.

3.3.2 Renseignements sur les déplacements fournis en temps réel

Fournir des renseignements sur les déplacements en temps réel pour informer les usagers de l'arrivée imminente des véhicules et des incidents qui entraînent des retards.

Le fait de fournir des renseignements en temps réel sur des itinéraires et des véhicules de transport en commun donnés permet d'éliminer certaines des incertitudes que les gens ressentent lorsqu'ils utilisent les transports en commun. Les voyageurs peuvent se sentir frustrés lorsqu'ils ne connaissent pas le temps d'attente avant l'arrivée du prochain véhicule ou la raison pour laquelle l'autobus est passé sans s'arrêter. Cela est d'autant plus vrai lorsque les intervalles entre les véhicules sont longs et que les voyageurs ne savent pas s'ils viennent de rater ou non le véhicule précédent et si l'attente pour le prochain véhicule sera longue. Dans de tels cas, le fait de fournir des renseignements sur les déplacements en temps réel permet aux clients de trouver une solution de rechange, soit de marcher, d'appeler à la maison pour que l'on vienne les chercher ou de prendre un taxi. De plus, on a découvert qu'un client qui attend l'arrivée du prochain véhicule de transport en commun quand il fait nuit se sent plus en sécurité lorsqu'il sait quand ce dernier arrivera.

Le site Web de la London Transit Commission fournit des renseignements sur les déplacements en temps réel, indiquant l'emplacement actuel des autobus d'un itinéraire donné.

Le site Web de la London Transit Commission fournit des renseignements sur les déplacements en temps réel, indiquant l'emplacement actuel des autobus d'un itinéraire donné.

Stratégies :

systèmes d'information en temps réel

  1. Le suivi des véhicules en temps réel nécessite divers éléments, dont :
    • un système de positionnement GPS ou à poteaux indicateurs, avec un émetteur-récepteur dans chaque véhicule;
    • un centre de traitement des données pour coordonner la collecte et la diffusion des données qui proviennent des émetteurs-récepteurs;
    • un système de communication qui consiste en un réseau sans fil à longue portée reposant sur la technologie des radiofréquences;
    • un modèle ou un algorithme de prévision pour prévoir les heures d'arrivée en fonction des renseignements relatifs à l'emplacement des véhicules, à leur vitesse, aux conditions de circulation et à la météo ainsi que des données de fonctionnement transmises en temps réel par les autobus d'un même itinéraire. Consulter la ligne directrice 3.2.3 pour obtenir des renseignements sur la mise en œuvre de nouvelles technologies.

Système WebWatch de la London Transit Commission (Ontario)

La London Transit Commission offre le système WebWatch de surveillance des autobus en temps réel. Ce système permet aux clients de suivre sur Internet, en temps réel, l'emplacement des autobus du réseau de transport en commun de London à l'aide des applications Virtual Earth ou Google Maps. Lorsqu'on choisit un itinéraire, la carte affiche, à leur emplacement actuel, tous les autobus qui circulent sur celui-ci au moyen d'icônes d'autobus qui se déplacent en temps réel. En cliquant ou en plaçant le curseur sur l'icône d'un autobus ou d'un arrêt, on obtient des renseignements plus détaillés au sujet de l'élément correspondant.

WebWatch (London Transit Commission)

Avis de retard de Transport For London (Royaume-Uni)

Les usagers des transports en commun de Londres, au Royaume-Uni, qui enregistrent leur carte de transport en commun prépayée (ligne directrice 3.5.1) peuvent recevoir des courriels qui les avisent des retards sur le réseau de transport en commun avant qu'ils ne se rendent à l'arrêt ou à la station.

transmission des renseignements

  1. Afin d'améliorer l'accès aux renseignements, rendre accessibles les heures d'arrivée fournies en temps réel, les renseignements sur les retards et les itinéraires de remplacement par l'entremise de divers médias, y compris :
    • les sites Web;
    • les médias sociaux tels que Twitter;
    • le téléphone;
    • la messagerie texte sur les téléphones cellulaires;
    • le courriel;
    • les kiosques interactifs aux stations de transport en commun;
    • les panneaux à messages variables installés sur les quais des gares, ainsi qu'aux arrêts et aux stations de transport en commun;
    • les dispositifs d'affichage à bord des véhicules;
    • les annonces audio.
  2. Élargir l'accès aux renseignements sur les transports en commun en les offrant dans plusieurs langues, ainsi qu'en gros caractères, en braille et sous forme audio.

compatibilité des systèmes

  1. Le système d'information en temps réel doit pouvoir communiquer avec le matériel et les logiciels des autres systèmes de transport intelligents (STI) que l'organisme pourrait employer pour la collecte de données, l'exploitation ou d'autres fins. S'assurer également que la technologie de localisation automatique de véhicules (LAV) est compatible avec les autres systèmes, dont la technologie de répartition assistée par ordinateur (RAO).

3.3.3 Signalisation dans les installations de transport en commun

Établir un système de signalisation cohérent et intuitif pour aider les usagers à s'orienter dans les véhicules et les installations de transport en commun.

Les réseaux de transport en commun peuvent se révéler complexes et intimidants; il s'avère donc nécessaire d'employer un système de signalisation efficace pour en accroître l'intégralité, la fonctionnalité et la commodité. Le fait de ne pas savoir où et comment accéder aux véhicules, aux stations et aux terminus de transport en commun peut constituer une source de confusion et de frustration pour les voyageurs et un obstacle à l'utilisation des transports en commun. Sans un système de signalisation cohérent et intuitif qui comprend des panneaux, des cartes et des repères visuels et sonores, les voyageurs peuvent se perdre, être victimes de retards et rater leurs correspondances. Ces expériences négatives peuvent réduire leur satisfaction et entraîner une diminution de l'utilisation des transports en commun.

L'emploi d'un système de signalisation clair et cohérent fait économiser du temps aux usagers en plus de réduire leur frustration, ce qui accroît par le fait même l'attrait des transports en commun. Un système de signalisation complet doit être mis en place de façon uniforme dans les stations, les zones de station, les rues environnantes et les installations de stationnement pour aider les usagers des transports en commun à s'orienter et diriger les piétons vers les installations de transport en commun.

Il faut concevoir les systèmes de signalisation de sorte qu'ils conviennent à des usagers de capacités variées en présentant les panneaux de signalisation et les supports d'information dans des formats accessibles (ligne directrice 3.4.1). Cela fera en sorte que les réseaux de transport en commun s'avèrent accueillants pour tous les usagers et que les organismes de transport en commun respectent les normes d'accessibilité de la Loi de 2005 sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l'Ontario.

Le pavage et la signalisation de cette station d'autobus de Tokyo sont utilisés conjointement pour diriger à la fois les personnes qui voient normalement et celles qui sont atteintes d'une déficience visuelle entre les divers secteurs de la station.

Le pavage et la signalisation de cette station d'autobus de Tokyo sont utilisés conjointement pour diriger à la fois les personnes qui voient normalement et celles qui sont atteintes d'une déficience visuelle entre les divers secteurs de la station.

Stratégies :

symboles et repères

  1. Élaborer un plan de signalisation systémique coordonné qui fait en sorte que les logos, les symboles et les repères utilisés sur les véhicules, aux arrêts et dans les stations soient cohérents et complémentaires.
  2. Chaque panneau de signalisation doit comprendre, au minimum, le numéro, le nom et l'horaire de l'itinéraire d'autobus, la direction dans laquelle il s'effectue et la carte connexe. Il peut offrir d'autres renseignements comme les numéros de téléphone et les adresses de sites Web où l'on peut trouver de l'information supplémentaire.

Ce panneau de signalisation situé à l'extérieur d'une station de Chicago permet de diriger les usagers vers les destinations locales.

Ce panneau de signalisation situé à l'extérieur d'une station de Chicago permet de diriger les usagers vers les destinations locales.

extérieur des véhicules

  1. Indiquer le nom et le numéro de l'itinéraire, ainsi que la direction dans laquelle il s'effectue, sur la partie extérieure des véhicules de transport en commun. Des identificateurs doivent être placés à tout le moins au point d'embarquement. Si une personne handicapée, un nouvel arrivant ou un touriste ne peut interpréter correctement la signalisation, le conducteur doit être en mesure d'informer les passagers sur demande.

lisibilité et formats accessibles

  1. Dans les stations et sur les véhicules de transport en commun, concevoir les panneaux de signalisation de sorte qu'ils soient très faciles à lire et présentés de manière à être accessibles.
    • Les panneaux de signalisation doivent être disposés uniformément, ne pas être réfléchissants et être placés de manière à éviter les zones d'ombre et les reflets.
    • Présenter le texte et les graphismes de manière cohérente sur les panneaux de signalisation.
    • Sur les panneaux de signalisation qui contiennent plus d'un mot, utiliser des lettres majuscules et minuscules pour accroître la lisibilité.
    • Le texte doit être aligné à gauche et décalé à droite.
    • N'utiliser les polices rouges, jaunes et vertes qu'à des fins de sécurité publique.
    • Utiliser une taille de police uniforme et employer des caractères gras pour mettre en valeur l'information importante.
    • Il doit y avoir un contraste élevé entre les couleurs de la signalisation et l'arrière-plan.
    • Éviter d'utiliser plus de cinq lignes sur un seul et même panneau de direction.

plans d'édifice et répertoires

  1. Les grands réseaux de transport en commun dotés de stations complexes doivent fournir des plans d'édifice, des plans d'étage et des répertoires pour orienter les usagers dans leur milieu environnant. La signalisation doit :
    • faire en sorte de placer les plans de situation et d'édifice dans la direction qui correspond à la position et à l'orientation de l'usager;
    • veiller à ce que les plans de situation et d'édifice soient placés à une hauteur et à un angle qui permettent aux gens de les voir indépendamment de leur taille et de leurs capacités physiques;
    • inclure un indicateur « vous êtes ici » sur les plans de situation et d'édifice;
    • présenter des cartes agrandies de la zone à proximité de la sortie de la station de transport en commun en indiquant l'emplacement de la station ou du terminus afin que les usagers puissent se familiariser avec le milieu environnant et déterminer comment se rendre à leur destination finale;
    • afficher une carte de l'ensemble du réseau de transport en commun qui peut aider les usagers à se familiariser avec celui-ci;
    • inclure du braille dans les plans d'édifice;
    • comporter des cartes et des répertoires qui peuvent être remplacés pour s'assurer que les renseignements qui y figurent demeurent à jour.

Cette horloge et ces panneaux de direction très visibles situés dans une zone décisionnelle importante d'une station de Grand Rapids (Michigan) aident les voyageurs à prendre des décisions rapides pour circuler à l'intérieur de la station.

Cette horloge et ces panneaux de direction très visibles situés dans une zone décisionnelle importante d'une station de Grand Rapids (Michigan) aident les voyageurs à prendre des décisions rapides pour circuler à l'intérieur de la station.

 

  1. Utiliser des modèles de circulation piétonnière afin de planifier les améliorations à apporter aux stations et d'accroître l'efficacité des entrées, des sorties et des liaisons à la rue.
  2. Placer des panneaux de signalisation aux carrefours ou dans les zones décisionnelles (endroits où au moins deux chemins divergent) des installations. Afficher seulement les renseignements dont l'usager a besoin pour prendre une décision. Dans les zones décisionnelles importantes, utiliser des cartes pour compléter l'information de nature directionnelle. Aux carrefours ou aux intersections, placer les panneaux de signalisation de sorte qu'ils soient vus depuis toutes les directions.

La signalisation en braille à la station MUNI de San Francisco aide les personnes atteintes de déficience visuelle.

La signalisation en braille à la station MUNI de San Francisco aide les personnes atteintes de déficience visuelle.

Ressources recommandées

Code de pratiques : Accessibilité des gares de voyageurs (Office des transports du Canada)

Conception accessible pour l'environnement bâti (Association canadienne de normalisation)

Universal Design New York (Center for Inclusive Design and Environmental Access, School of Architecture and Planning, Université d'État de New York à Buffalo)

signalisation communautaire

  1. Selon le cas, fournir des renseignements et des cartes qui indiquent l'emplacement des sentiers pédestres et des pistes cyclables, des itinéraires de transport en commun et des destinations locales aux arrêts de transport en commun, dans les zones de station et aux principales destinations.
  2. Il faut installer des panneaux de signalisation dans les rues situées à proximité des zones de station pour aider les gens qui s'y rendent à s'orienter. Orienter les cartes de façon que le haut de celles-ci pointe dans la direction dans laquelle le piéton se dirige. Elles doivent être placées à au moins tous les deux pâtés de maisons dans les rues ou les artères importantes situées dans un rayon de six pâtés de maisons d'une station. Elles doivent comprendre les renseignements suivants :
    • le logo du réseau de transport en commun;
    • la direction dans laquelle se trouve la station;
    • le nom et le numéro du ou des itinéraires de transport en commun et le nom de la station de transport en commun;
    • la distance à laquelle se trouve la station.

technologie

  1. Examiner la possibilité de mettre au point des applications pour téléphones intelligents qui fournissent des renseignements sur l'emplacement des stations ou des arrêts de transport en commun.
  2. Sur les longues distances, installer la même signalisation à plusieurs endroits pour renforcer l'information qui y figure.

information audio

  1. Compléter l'information visuelle par de l'information audio (et vice-versa) pour aider les personnes atteintes d'une déficience visuelle ou auditive.

préposés au service à la clientèle

  1. Poster des employés du service de transport en commun aux endroits stratégiques du réseau pour qu'ils répondent aux questions et prodiguent des conseils (p. ex., les « ambassadeurs des transports en commun » du réseau GO Transit).

haut de page  


Retour en haut de page