Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Page d'accueil
Page d'accueil > Camions > Guide officiel des camions > V. Inspection quotidienne – permis de catégories A et D
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
V. Inspection quotidienne – permis de catégories A et D
 

Les conducteurs ont un rôle important à jouer pour s’assurer que les camions circulant sur les routes de l’Ontario sont en bon état. La méthode la plus efficace pour s’assurer que le véhicule est en bon état consiste à faire une inspection quotidienne avant de prendre la route. Pour faciliter cette inspection, vous devez utiliser le calendrier pertinent. Vous pouvez également utiliser une approche systématique ou une feuille d’inspection.

En plus d’être une bonne habitude de sécurité, l’inspection quotidienne est obligatoire en vertu du Code de la route. La loi exige que les conducteurs inspectent leur véhicule et soient en mesure de déterminer s’il est en état de fonctionner. Le conducteur doit effectuer une inspection de son véhicule, qui sera valide pendant 24 heures.

Il est interdit de conduire un camion si, au cours des 24 dernières heures, le conducteur ou une autre personne n’a pas effectué une inspection quotidienne selon le calendrier 1 et n’a pas rempli et signé de rapport d’inspection. Si le conducteur n’est pas la personne ayant effectué l’inspection quotidienne du véhicule ou de la remorque, il doit signer un rapport d’inspection quotidienne dûment rempli avant d’utiliser le véhicule.

L’inspection est faite conformément au calendrier d’inspection. Ce calendrier indique les systèmes et les pièces du véhicule que le conducteur doit inspecter et comprend une liste de défauts pour aider le conducteur dans cette tâche.

Pour les besoins du calendrier d’inspection, les défauts sont soit majeurs, soit mineurs. Les défauts majeurs comme une crevaison et un bris de la lame principale d’un ressort constituent un risque immédiat pour la sécurité tandis que les défauts mineurs, comme un feu de gabarit brisé ou un essuie-glace endommagé, peuvent être moins urgents. S’il repère un défaut, le conducteur doit l’inscrire dans le rapport d’inspection quotidienne, en informer l’utilisateur et surveiller l’état de la pièce. Il est interdit aux conducteurs d’utiliser un véhicule ayant un défaut majeur.

Il faut remplir et signer le rapport d’inspection quotidienne même s’il n’y a pas de défaut. Si le conducteur va chercher une remorque à un autre endroit, il doit remplir un rapport d’inspection quotidienne distinct pour cette remorque. Les conducteurs doivent avoir en leur possession le rapport d’inspection actuel et le calendrier d’inspection en tout temps. Les rapports et les calendriers électroniques sont permis.

L’inspection quotidienne décrite dans le présent guide constitue le strict minimum de ce qu’il faut faire. Pour prendre connaissance des calendriers d’inspection (où sont énumérés tous les défauts majeurs et mineurs) et des détails de l’inspection que les conducteurs de véhicules utilitaires doivent faire tous les jours, consultez le Règlement de l’Ontario 199/07 sur l’inspection des véhicules utilitaires pris en application du Code de la route, à www.e-laws.gov.on.ca. Pour obtenir plus d’information sur le déroulement d’une inspection quotidienne conforme au Règlement de l’Ontario 199/07, consultez le site www.ontario.ca et tapez l’information suivante dans la case de recherche : « camions et autobus, manuel de sécurité des utilisateurs de véhicules utilitaires ». À la page consacrée aux camions et autobus, tapez « Module 8 » dans la case de recherche.

Si l’on constate des infractions graves, le véhicule est retiré de la circulation. Pour des infractions moins graves, comme des feux de gabarit brisés, le conducteur doit en informer l’utilisateur afin que les réparations nécessaires soient faites au moment opportun.

Il est particulièrement important que le conducteur, avant de prendre la route, fasse une inspection quotidienne adéquate des freins à air de son véhicule conformément au Guide officiel de l’utilisation des freins à air publié par le MTO. Le conducteur doit s’assurer en tout temps que les freins du véhicule sont bien réglés.

Nota : Pour régler vous-même les freins à air d’un véhicule, vous devez être mécanicien certifié ou avoir suivi un cours approuvé de réglage des freins à air.