Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
V. Situations particulières
Conduite agressive et rage au volant

Les comportements de conduite agressive, comme le talonnage, les excès de vitesse, ne pas céder le passage et dépasser quelqu’un de trop près, peuvent causer de la frustration et de la colère chez les autres conducteurs et entraîner des conflits entre des conducteurs dus à la rage au volant. Un conducteur en colère peut tenter des manœuvres dangereuses pour se venger. Évitez de vous laisser emporter par la colère sur la route en suivant ces conseils :

  • Sachez reconnaître les signes du stress et résistez-y en respirant de l’air frais, en inspirant profondément et lentement, et en écoutant de la musique propice à la détente.
  • Décidez consciemment de ne pas songer à vos problèmes quand vous conduisez.
  • Si vous faites un long voyage, faites des pauses à des intervalles de quelques heures.
  • Ne cherchez pas à faire concurrence à un autre conducteur et ne tentez pas de vous venger de ce que vous considérez être un comportement discourtois.
  • Si la conduite d’une autre personne vous embête, n’essayez pas
    « d’éduquer » cette personne, laissez la police s’occuper de l’application des règles de la circulation.
  • Ne vous sentez pas personnellement visé(e) par les erreurs ou les comportements des autres conducteurs.
  • Évitez de klaxonner contre les autres conducteurs à moins que cela ne soit absolument nécessaire. Un léger coup de klaxon suffit habituellement.

N’oubliez pas que si vous conduisez de façon responsable et courtoise, vous êtes moins susceptible de déclencher un incident de rage au volant.

  • Planifiez votre trajet. Certains des comportements les plus inhabituels et les plus discourtois se produisent quand un conducteur est perdu.
  • Conduisez de façon courtoise.
  • Cédez le passage par courtoisie.
  • Soyez poli(e) et laissez passer les autres conducteurs quand ils signalent leur intention de le faire.
  • Si vous faites une erreur en conduisant, faites un signe pour indiquer que vous êtes désolé(e). Une excuse peut fortement réduire le risque de conflit.
  • Ne répondez pas à l’agressivité par un comportement agressif. Évitez le regard de l’autre et ne faites pas de gestes agressifs en retour. Restez loin des conducteurs affichant un comportement inhabituel.

Dans les cas où vous vous sentez menacé(e) par un autre conducteur, faites ce qui suit :

  • Demeurez dans votre véhicule et verrouillez les portières.
  • Si vous avez un téléphone cellulaire, téléphonez à la police.
  • Klaxonnez et utilisez vos phares pour attirer l’attention.
  • Si vous croyez être suivi(e), ne rentrez pas à la maison. Rendez-vous à un poste de police ou dans un lieu public achalandé.