Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
V. Situations particulières
Animaux sur la route

Les accidents liés à des animaux (surtout des orignaux et des chevreuils) sont un problème de plus en plus important. Il se peut que vous voyiez des animaux domestiques, de ferme ou des animaux sauvages sur la route, en Ontario. Le nombre d’animaux impliqués dans une collision avec un véhicule est passé de 7 388 en 1994 à 13 729 en 2003, une hausse de 86 % en dix ans.

Dans de nombreuses régions de la province, des panneaux indiquent les endroits où de gros animaux tels que des orignaux, des chevreuils ou du bétail peuvent traverser la route. Soyez prudent(e) quand vous voyez de tels panneaux, particulièrement du crépuscule jusqu’à l’aube (la période où les animaux sauvages sont les plus actifs).

Pour réduire votre risque de percuter un animal :

  • Ralentissez quand il fait noir, quand il pleut et quand il y a du brouillard. Ces conditions peuvent réduire votre capacité de voir un animal sur la route ou à proximité.
  • Maintenez une vitesse sécuritaire et soyez alerte. L’inattention et les excès de vitesse sont des facteurs courants dans les cas de collisions de véhicules avec des animaux.
  • Regardez la route devant vous, d’un accotement à l’autre. Si vous apercevez un animal sur la route ou à proximité, ralentissez et dépassez-le prudemment, car il pourrait se précipiter sur la route.
  • Si vous voyez des yeux brillants le long de la route, ralentissez et soyez prêt(e) à freiner.
  • Assurez-vous que votre pare-brise est propre et que vos phares sont bien réglés.
  • Utilisez vos feux de route quand c’est possible et sécuritaire, et surveillez les deux côtés de la route en avant de vous.

Si vous voyez un animal :

  • Ralentissez et klaxonnez.
  • Soyez à l’affût d’autres animaux pouvant accompagner celui que vous avez aperçu.
  • N’essayez pas de contourner l’animal. Les mouvements des animaux sont imprévisibles.
  • Si vous voulez observer un animal, trouvez d’abord un endroit sécuritaire pour vous garer hors de la route. Ne vous garez pas sur l’accotement, car d’autres conducteurs peuvent être distraits par l’animal et heurter votre véhicule.
  • Demeurez dans votre véhicule; si vous en sortez, vous risquez davantage d’être heurté(e) par un autre véhicule.
  • Si vous percutez un chevreuil ou un orignal, signalez-le au service de police local ou au ministère des Richesses naturelles. N’essayez pas de déplacer un animal blessé.