Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Page d'accueil
Page d'accueil > Camions > Guide officiel des camions > Situations d'urgence > Dispositifs et procédures d'avertissement d'urgence
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
VI. Situations d'urgence
Dispositifs et procédures d'avertissement d'urgence

Tout véhicule utilitaire circulant sur une route provinciale entre une demi-heure avant le coucher du soleil et une demi-heure après son lever doit être équipé d’un nombre suffisant des dispositifs d’avertissement d’urgence suivants :

  • soit de torches, de phares ou de lanternes capables d’émettre de façon continue deux feux de détresse, chacun d’eux visible à une distance d’au moins 150 mètres (500 pieds) pendant une durée minimale de huit heures;
  • soit de réflecteurs portatifs.

Lorsqu’un véhicule utilitaire ou une remorque tombe en panne, cale ou est impliqué dans une collision, agissez rapidement et calmement pour assurer la sécurité du véhicule et des autres automobilistes.

S’il est possible de déplacer le véhicule, éloignez-le autant que possible de la chaussée, de la façon la plus sécuritaire possible. Cette mesure ne devrait pas nuire à l’enquête policière. Cette démarche s’avère particulièrement importante lorsque le véhicule se trouve sur une route où la circulation est dense et rapide et où il serait dangereux de l’y laisser.

  1. Allumez les feux ou les signaux de détresse.
  2. Pendant les périodes où la visibilité est limitée, les feux de croisement du véhicule doivent être allumés.
  3. Dans une zone où la limite de vitesse est supérieure à 60 km/h, si vous ne pouvez pas éloigner votre véhicule de la chaussée, vous devez mettre un type de dispositif d’avertissement d’urgence à environ 30 mètres (100 pieds) à l’avant et à l’arrière du véhicule pendant les périodes où la visibilité est limitée.
  4. Il est recommandé d’utiliser les dispositifs d’avertissement d’urgence pour toute urgence, qu’elle se produise le jour ou la nuit, sur ou hors de la route, pour assurer la sécurité de tous.

Nota : Les périodes de visibilité limitées se situent entre une demi-heure avant le coucher du soleil et une demi-heure après son lever, ainsi qu’à tout autre moment où la luminosité est faible, comme lorsqu’il y a du brouillard, de la neige ou de la pluie et que cela empêche de voir clairement les personnes ou les véhicules se trouvant à moins de 150 mètres de distance. Il est interdit de garer ou de laisser un véhicule sur la chaussée à moins de ne pas pouvoir l’enlever ou d’avoir une visibilité sur la route d’au moins 125 mètres (400 pieds) dans les deux directions. Lorsqu’une côte, un virage ou un autre obstacle bloquent la vue de votre véhicule à moins de 150 mètres (500 pieds), il faut placer un dispositif d’avertissement supplémentaire afin que les autres usagers de la route soient avertis suffisamment à l’avance.