Ministry of Transportation / Ministère des Transports
Page d'accueil
Page d'accueil > Camions > Guide officiel des camions > Examen pratique > Examen pratique > Épreuve de l’inspection quotidienne > Épreuve de marche arrière
Taille du texte Augmentation de la taille du texte Réduction de la taille du texte
Recherche   |  
Épreuve de marche arrière

Introduction

L’épreuve de marche arrière a pour but de déterminer si le conducteur garde la maîtrise du véhicule pendant qu’il le recule à un endroit donné et s’il peut évaluer la position du véhicule par rapport aux objets qui l’entourent pendant la manœuvre.

L’examinateur sera à l’extérieur du véhicule et pourra toujours vous voir, mais il ne vous donnera pas de conseils et ne vous guidera pas pendant la marche arrière.

Manœuvres de marche arrière obligatoires

Vous devrez effectuer une marche arrière à angle droit (côté conducteur), une marche arrière décalée à gauche ou une marche arrière décalée à droite.

Des cônes délimiteront la zone utilisée pour chaque manœuvre. Vous ne devez pas les heurter et votre véhicule doit être aussi droit que possible par rapport aux cônes une fois la manœuvre terminée. Vous devez immobiliser le véhicule et, lorsque vous avez terminé la manœuvre, vous devez en informer l’examinateur.

Pour connaître la marche à suivre pour faire marche arrière, cliquez ici. On évaluera les aspects suivants pendant l’examen pratique :

    • Observation – Avant de faire marche arrière, vous devez descendre du véhicule pour examiner la trajectoire qu’il suivra et les objets qui l’entourent. Pendant la marche arrière, vous devez vérifier cette trajectoire en regardant dans les rétroviseurs.

    • Clignotants/Klaxon – Vous devez activer les clignotants d’urgence et appuyer sur le klaxon électrique avant de faire marche arrière.

    • Vitesse – Faites toujours marche arrière à la vitesse d’un piéton.

    • Mouvements vers l’avant – Si vous vous arrêtez et avancez le véhicule pour qu’il soit en meilleure position, on considère qu’il s’agit d’un « mouvement vers l’avant ». Si vous vous arrêtez sans changer de direction, il ne s’agit pas d’un mouvement vers l’avant. Vous ne serez pas pénalisé pour les premiers mouvements vers l’avant. Toutefois, si ces mouvements sont trop nombreux, on considérera que vous avez commis des erreurs.

    • Position finale – Une fois la manœuvre terminée, le véhicule doit être le plus près possible de la position finale.