Programme des trains routiers de l'Ontario - Frequently Asked Questions

  • Le gouvernement bâtit une économie plus verte et plus forte, dotée de politiques favorisant la circulation efficace des marchandises à l'intérieur et à l'extérieur de la province.
  • Le gouvernement met en place un programme autorisant la circulation des trains routiers sur des routes désignées de l'Ontario pour contribuer à la circulation des marchandises en sécurité, à des coûts moins élevés et avec moins de répercussions sur l'environnement.

Questions et réponses

Généralités

Q. 1 : Qu'entend-on par trains routiers (TR)?
Q. 2 : Pourquoi la province de l'Ontario autorise-t-elle la circulation des TR sur nos routes?
Q. 3 : Combien de trains routiers seront autorisés à circuler sur les routes de l'Ontario?
Q. 4 : La province de l'Ontario permettrait-elle simplement aux TR de circuler sans restriction?
Q. 5 : Les TR vont-ils remplacer tous les camions ordinaires en Ontario?
Q. 6 : Est-ce que n'importe quel transporteur aura le droit d'exploiter des TR en Ontario?

Itinéraires empruntés par les TR

Q. 7 : Sur quelles routes les TR auront-ils le droit de circuler?
Q. 8 : Où puis-je obtenir les règles relatives à l'exploitation et des détails sur le programme des TR en Ontario?

Matériel des TR

Q. 9 : Quel est le poids maximal autorisé pour un TR?
Q. 10 : Les TR doivent-ils être dotés de matériel particulier?
Q. 11 : Les TR pourront-ils être exploités comme les autres semi-remorques?

Sécurité

Q. 12 : Les TR ne sont-ils pas plus dangereux que les semi-remorques ordinaires?
Q. 13 : Si les TR transportent deux fois plus de marchandises, ne leur faudra-t-il pas plus de temps pour s'arrêter et ne sont-ils pas ainsi plus dangereux?

Avantages environnementaux

Q. 14 : L'utilisation des TR comporte-t-elle des avantages pour l'environnement?

Répercussions sur les infrastructures

Q. 15 : Si les TR transportent deux fois plus de marchandises, ne causeront-ils pas plus de dommages aux routes et aux ponts?
Q.16 : Comment puis-je obtenir de plus amples renseignements sur le programme de TR?


Généralités

Q. 1 : Qu'entend-on par trains routiers (TR)?

Au Canada, toute combinaison de véhicules mesurant plus de 25 mètres de longueur est considérée comme un TR. En Ontario, un TR consiste en une combinaison formée d'un véhicule tracteur et de deux semi-remorques pleine longueur qui mesure 40 mètres au maximum.

Q. 2 : Pourquoi la province de l'Ontario autorise-t-elle la circulation des TR sur nos routes?

Les TR sont une très bonne chose pour tout le monde. Ils sont un plus pour l'économie et pour l'environnement, et ils augmentent la sécurité sur les routes. Ils permettent le transport des marchandises à des coûts moins élevés, en générant moins d'émissions de gaz à effet de serre que les camions avec une seule semi-remorque et, dans d'excellentes conditions de contrôle, ils sont plus sécuritaires.

En 2014, les transporteurs participants ont effectué plus de 36 000 déplacements de TR (allers simples), parcourant au total plus de 11 millions de kilomètres. Lorsqu'on compare un TR avec les deux tracteurs semi-remorques qu'il remplace, les TR ont permis d'éviter que 11 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre se répandent dans l'environnement. Le fait d'autoriser la circulation des TR permettra, par ailleurs, aux affréteurs d'assurer un transport plus efficace des marchandises entre l'Ontario et le Québec, étant donné que cela fait plus de 20 ans que le Québec permet à ce genre de camion de circuler sur ses routes.


Q. 3 : Combien de trains routiers seront autorisés à circuler sur les routes de l'Ontario?

L'Ontario permet maintenant à un maximum de 1 600 TR de circuler sur des routes désignées.
Tous les transporteurs participant au programme seront admissibles à recevoir deux (2) permis chacun pour leur première année d'activités. Un an après avoir reçu ses permis de TR, le transporteur sera admissible à recevoir jusqu'à 16 permis.

Les TR sont limités à des routes déterminées à l'avance et à des points d'accès autorisés situés à proximité de bretelles d'autoroute. Ils ne doivent pas circuler dans la région du grand Toronto (RGT) ou dans la ville d'Ottawa ni les traverser pendant les heures de pointe, ni circuler dans la province au début et à la fin des longues fins de semaine.

Les conducteurs doivent avoir une vaste expérience en conduite de semi-remorques et un dossier de sécurité exemplaire, en plus de devoir suivre une formation spéciale et de subir un examen pratique pour garantir une conduite sécuritaire.


Q. 4 : La province de l'Ontario permettrait-elle simplement aux TR de circuler sans restriction?

Non. Les TR circulent dans d'excellentes conditions de contrôle dans chaque province qui les y autorise, même après plusieurs décennies d'excellents bilans de sécurité. Le gouvernement de l'Ontario n'envisage pas de permettre aux TR de circuler sans restriction.

Le programme instaurera les TR de manière très progressive sur les routes de l'Ontario. Les responsables du ministère des Transports (MTO) suivront de près les activités des véhicules et régleront tout problème qui se posera.


Q. 5 : Les TR vont-ils remplacer tous les camions ordinaires en Ontario?

Non. La plupart des trajets effectués par des semi-remorques ne changeront pas. Les TR sont destinés seulement au transport de marchandises volumineuses, mais légères, sur de plus longs parcours dans les principaux couloirs routiers. La plupart des TR circulent de nuit entre les principaux terminaux de transport routier ou de distribution.

Q. 6 : Est-ce que n'importe quel transporteur aura le droit d'exploiter des TR en Ontario?

Non. La participation au programme de TR se limite aux membres de l'Ontario Trucking Association (OTA) ou de l'Association Canadienne du Camionnage d'Entreprise (ACCE). Ces derniers doivent posséder une très bonne expérience en camionnage et avoir un bon bilan de sécurité, telle que le démontrera leur cote de sécurité. À cette étape, un maximum de 100 transporteurs sont admis dans le programme. Tous les transporteurs faisant partie du programme sont admissibles à obtenir deux (2) permis durant leur première année d'activités. Les participants actuels du programme ayant effectué avec succès au moins un an d'activités de TR sont admissibles à obtenir jusqu'à 16 permis. En revanche, les transporteurs dont le rendement n'a pas été satisfaisant au cours de leur première année d'activités de TR ne seront pas admissibles à recevoir des permis supplémentaires, jusqu'à ce que leur rendement s'améliore.


Itinéraires empruntés par les TR

Q. 7 : Sur quelles routes les TR auront-ils le droit de circuler?

Les TR n'auront le droit de circuler que sur des routes déterminées à l'avance et entre des terminaux situés à proximité de bretelles d'autoroute ayant obtenu l'autorisation du MTO. Pour tous les itinéraires hors autoroute, ils devront subir une évaluation technique et une évaluation de la sécurité, en plus d'obtenir le consentement de la municipalité concernée.


Q. 8 : Où puis-je obtenir les règles relatives à l'exploitation et des détails sur le programme des TR en Ontario?

Le règlement d'exploitation et des détails sur le programme figurent dans un document intitulé Conditions du programme de TR en Ontario. Ce document présente les principes du programme, les qualifications des conducteurs et des transporteurs, les critères relatifs aux itinéraires, le matériel particulier et les restrictions d'utilisation.

Ce document ainsi que les autres renseignements sur le programme des TR sont accessibles sur le site Web du ministère des Transports :

Matériel des TR

Q. 9 : Quel est le poids maximal autorisé pour un TR?

Le poids brut autorisé de tout agencement de TR ne doit pas dépasser 63 500 kg. Il s'agit du même poids maximal que celui s'appliquant aux autres semi-remorques; ainsi, les TR ne seront pas plus lourds que les semi-remorques circulant actuellement sur nos routes.

Les poids maximums pour les pneus et les essieux et le poids brut maximal des différentes combinaisons d'ensemble tracteur semi-remorque sont précisés dans les conditions du permis. La capacité de freinage des TR a été soigneusement examinée pour garantir une sécurité optimale.

Q. 10 : Les TR doivent-ils être dotés de matériel particulier?

Oui, les TR doivent subir une série de mises à niveau du matériel pour être parmi les semi-remorques les plus sûres circulant sur les routes de l'Ontario.

Voici quelques-uns des équipements particuliers dont les TR doivent être obligatoirement munis pour circuler en Ontario :

  • puissance du moteur et rayon de braquage minimums;
  • dispositifs d'enregistrement de la vitesse de bord;
  • bavettes garde-boue anti-projection et anti-éclaboussures;
  • exigences minimales relatives à l'attelage de remorque;
  • exigences relatives au système de freinage antiblocage (ABS);
  • exigences relatives à l'éclairage supplémentaire;
  • dispositif de signalisation arrière;
  • exigences relatives au système électronique de contrôle de la stabilité.

Q. 11 : Les TR pourront-ils être exploités comme les autres semi-remorques?

Non. Les TR devront respecter des restrictions d'utilisation particulières et bien précises. Le permis de TR indique dans quelles circonstances et à quels moments les participants pourront utiliser ces véhicules.
Les TR :

  • ne peuvent circuler que sur les routes autorisées;
  • ne doivent pas dépasser 90 km/h;
  • ne doivent en aucune raison dévier des routes autorisées, y compris en cas de fermetures de route;
  • ne doivent pas circuler sur les routes de la RGT pendant les heures de pointe (matin et après-midi);
  • ne doivent pas circuler en cas de météo défavorable, de visibilité réduite ou de mauvaises conditions routières;
  • ne doivent pas du tout circuler sur les routes le soir précédant une longue fin de semaine et le dernier soir d'une longue fin de semaine;
  • ne doivent pas transporter du bétail ou des marchandises nécessitant l'utilisation d'une plaque-étiquette de danger.

Sécurité

Q. 12 : Les TR ne sont-ils pas plus dangereux que les semi-remorques ordinaires?

Non. En fait, ils sont davantage sécuritaires. Les activités de TR menées en Ontario jusqu'à maintenant appuient cette affirmation. Les TR circulent depuis plusieurs décennies sur des routes dans l'Ouest canadien, au Québec et dans de nombreux États américains. Ils font état d'un excellent bilan de sécurité, ayant moins de collisions déclarées que les camions qui ne tractent qu'une remorque. Les TR permettent également de réduire le nombre total de camions circulant sur les routes, puisque le volume d'un TR lui permet de transporter autant de marchandises que deux semi-remorques.


Q. 13 : Si les TR transportent deux fois plus de marchandises, ne leur faudra-t-il pas plus de temps pour s'arrêter et ne sont-ils pas ainsi plus dangereux?

Non. Les TR sont adaptés au transport de marchandises légères en vrac qui occupent généralement le volume disponible d'une semi-remorque sans approcher des limites de poids. Les TR ne sont pas plus lourds que les semi-remorques à plusieurs essieux actuelles; ils ont d'habitude plus d'essieux et de pneus pour adhérer à la route et sont dotés de systèmes de freinage améliorés – leur capacité de freinage est généralement supérieure à celle des autres semi-remorques.

Avantages environnementaux

Q. 14 : L'utilisation des TR comporte-t-elle des avantages pour l'environnement?

Oui. Les émissions de gaz à effet de serre (EGS) sont directement liées à la quantité de carburant utilisée. Chaque TR consomme environ 30 % moins de carburant que deux semi-remorques transportant le même volume de marchandises. Cela signifie une réduction de 30 % d'émissions de gaz à effet de serre par TR.

Lorsqu'on compare un TR avec les deux tracteurs semi-remorques qu'il remplace, en 2014, les TR ont permis d'éviter que 11 millions de tonnes d'émissions de gaz à effet de serre se propagent dans l'environnement.

Répercussions sur les infrastructures

Q. 15 : Si les TR transportent deux fois plus de marchandises, ne causeront-ils pas plus de dommages aux routes et aux ponts?

Les TR sont adaptés au transport de marchandises légères en vrac étant donné que leur poids maximal autorisé ne dépasse pas celui des autres semi-remorques qui circulent actuellement sur les autoroutes ontariennes. Les TR présentent un poids par essieu légèrement inférieur à celui des tracteurs semi-remorques qu'ils remplacent et ont donc moins de répercussions que ceux-ci sur les routes et les ponts.


Q.16 : Comment puis-je obtenir de plus amples renseignements sur le programme de TR?

Les questions ou commentaires au sujet de ce programme doivent être adressés à : LCV.monitoring@ontario.ca.


Recommended for you

Retour en haut de page