Le programme de trains routiers (TR)

Le programme de trains routiers facilite le déplacement efficace de marchandises aux quatre coins de la province et à l'extérieur.

Un TR type consiste en une combinaison formée d'un véhicule tracteur et de deux semi-remorques pleine longueur qui mesure 40 mètres au maximum. Un TR standard remplace deux semi-remorques de 23 mètres.

Le MTO a intégré progressivement les TR sur les routes de l'Ontario en délivrant un nombre limité de permis à un nombre limité de transporteurs. Cela a permis d'assurer le contrôle attentif et la surveillance étroite du programme dans le cadre d'un effort visant l'établissement d'une économie plus forte et plus verte.

Selon le Conseil canadien de la sécurité, les TR enregistrent au moins 40 pour cent moins de collisions que les semi-remorques ordinaires.

Avantages économiques

  • Les TR sont bons pour les fabricants et les consommateurs, car ils permettent aux détaillants et aux fabricants ontariens d'expédier vers leurs marchés, à moindre coût, des marchandises volumineuses, mais légères.

Avantages environnementaux

  • Les TR consomment moins de carburant pour transporter des marchandises. Cela réduit les émissions de gaz à effet de serre associées au transport routier de marchandises du tiers environ.

Sécurité

  • Les TR circulent depuis plusieurs décennies sur des routes dans l'Ouest canadien, au Québec et dans de nombreux États américains. Ils font état d'un excellent bilan de sécurité, ayant moins de collisions déclarées que les camions qui ne tractent qu'une remorque.
  • Une étude importante sur l'utilisation des TR réalisée en Alberta révèle que les TR comme ceux qui sont autorisés en Ontario enregistrent 60 % moins de collisions que les semi-remorques ordinaires qu'ils remplacent.
  • Comme chaque TR remplace deux semi-remorques ordinaires, on prévoit que le nombre de collisions diminuera de 80 %.

Règles et restrictions

Les TR doivent notamment observer les règles suivantes :

  • Ils ne peuvent circuler que sur certaines autoroutes à chaussées séparées (principalement les autoroutes de la série 400).
  • Ils ne peuvent se rendre qu'à des destinations situées au plus à deux kilomètres des échangeurs autoroutiers, seulement si les parcours ont été bien évalués et approuvés.
  • Ils doivent être munis de dispositifs de sécurité particuliers, notamment un système de freinage renforcé et un système électronique de contrôle de la stabilité.
  • Ils ne peuvent pas circuler dans la RGT ou dans la ville d'Ottawa pendant les heures de pointe.
  • Ils ne peuvent pas transporter une charge supérieure à celle que peuvent transporter les semi-remorques à plusieurs essieux actuelles.
  • Ils ne peuvent pas circuler au début ni à la fin des longues fins de semaine.
  • Ils ne peuvent pas transporter de marchandises dangereuses qui nécessiteraient d'afficher un panneau d'avertissement à l'extérieur du véhicule.
  • Ils ne peuvent pas transporter de bétail.
  • Ils doivent éviter de circuler par mauvais temps ou lorsque les routes sont glissantes.
  • Ils ne doivent pas dépasser une vitesse de 90 km/h.

Exigences spéciales :

  • Les conducteurs doivent être expérimentés au volant d'une semi-remorque et avoir un bon bilan de sécurité.
  • Ils doivent obtenir et avoir avec eux un certificat de conducteur de TR délivré à la suite d'une formation spécialisée et complète et d'un examen pratique.

Pour en savoir davantage sur le programme de TR

Recommandé pour vous

Retour en haut de page